Ra la la les bénéfices de la colocation…

Si vous me connaissez, vous savez que depuis quelques années maintenant, je vis de mes investissements (co)locatifs.

Si vous ne me connaissez pas, bon et bien, avec la phrase précédente et ce qui va suivre, vous allez comprendre mon univers.

Je vous ai déjà parlé, que ce soit au travers des mes 350 vidéos YouTube. Et oui ça commence à faire (cliquez ici pour accéder à ma chaîne les revenus autrement), ou des différents réseaux sociaux des « façons » d’investir dans la colocation.

Et notamment d’avoir des colocations qui cartonnent.

Aujourd’hui, dans cet article je vais vous expliquer quelles sont les bénéfices de la colocation.

Mais avant de vous dévoiler tout cela partons d’un constat.

Si vous venez d’atterrir sur cette page c’est dû sans doute à l’une de ces raisons.

Les raisons

  • L’investissement immobilier locatif vous intéresse
  • Vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet (pour vous rassurer ou pour comprendre si ce mode d’investissement pourrait vous convenir)
  • Vous m’avez déjà rencontré 😊 en live ou en vrai (autour d’un séminaire ou d’un café)
  • Vous vous dites que c’est certainement le bon moment pour vous de vous lancer dans l’aventure
  • Autre raison inconnue qui vous est propre. Car après tout, je ne suis pas dans votre tête😊

Tout ceci est bien beau, Audrey, mais j’ai quand même plusieurs peurs telles que :

Les peurs

  • Si c’était si facile tout le monde le ferait
  • Et si les locataires dégradent tout ? Comment je ferais pour payer mon crédit
  • Et si c’est la bamboula non stop dans ma colocation, comment je fais ?
  • Admettons que je trouve un bien qui pourrait se prêter à la colocation. Je suis perdu(e) au niveau des baux, des règlements de copropriété, des règlements des colocataires, des garants. L’encadrement des loyers.
  • Bref je ne sais pas comment on fait pour gérer.
  • Combien de temps cela peut prendre par mois, par semaine….. Est-ce que j’aurais encore une vie ? Ou vais-je devenir esclave de mes locataires ?
  • Je ne connais personne dans mon entourage qui fait cela
  • j’ai peur qu’on me juge
  • Et la jalousie ? On en parle ?

Oula minute papillon, je pense que vous connaissez la célèbre phrase qui demande.

Savez-vous comment on mange un éléphant ?

Et bien une cuillère à la fois 🙂

Cela dit en passant, j’adore les éléphants, comme tous les animaux d’ailleurs. Mais vivants.

Bref, toutes ces objections peuvent être parfois paralysantes. Car certaines fois, elles empêchent même des personnes d’imaginer même se lancer.

Tout projet commence d’abord par cette phrase….

Et si…

  • Et si on investissait dans l’immobilier ?
  • Et si je faisais un 80 % ou un 50 %
  • Et si j’avais plus de temps pour mes enfants, ceux que j’aime ?
  • Et si j’avais plus d’argent ? Je ferais ça ou ça
  • Et si j’osais me lancer ? Quels sont les risques ?

Aussi toutes ces objections sont traitées dans mes vidéos, articles, tutos etc…

Maintenant que nous avons balayé, d’un revers de la main ces objections. Elles tomberont tel un soufflé au fromage.

Concentrons-nous sur les bénéfices tant attendus de la colocation.

Les bénéfices de la colocation

  • Hyper rassurant pour nous.

En effet, je donne souvent cet exemple.

Si vous avez une mensualité de crédit de 500 €.

Et que Pierre vous verse 500 €/mois en guise de loyer. Vous pouvez donc rembourser votre crédit. Check

Paul vous verse 500 €/mois en guise de loyer. Cela vous permet par exemple de payer vos charges (liées au bien en lui-même telles que l’eau, le gaz, …), les charges de copropriété ainsi une partie de la taxe foncière. Check

Jacques vous verse 500 €/mois en guise de loyer. Et puisque vous avez déjà « remboursé » la mensualité de votre crédit et « payé » vos charges. Que reste t il ? Le cash flow ? La marge ? Check

Donc si mon calcul savant est juste, il vous reste 500 €.

Et je vous vois venir avec votre air malicieux. Vous vous dites. Mais Audrey, tu n’as pas pris en compte les impôts.

Et bien justement. Avec les bonnes connaissances fiscales (ne serait-ce que pour commencer le Loueur Meublé Non Professionnel) au réel vous n’en payez pas. Notamment sur les premières années car vous bénéficiez de l’amortissement des murs.

Si cette notion est complexe. Ce que je peux tout à fait concevoir. Il existe pléthore de vidéos (et/ou formations sur le sujet). Dont certaines des miennes qui traitent en profondeur le sujet. Et qui traitent aussi la partie évitement de l’impôt. Un merci à mon avocat expert en droit immobilier Dimitri. 🙂

  • Hyper rassurant pour le banquier.

En effet, vous multipliez les loyers entrants …

  • Avec une visibilité financière sur le moyen terme.

En effet, la colocation est très stable. Donc il est facile pour un banquier de projeter les revenus entrants. Donc vous empruntez plus.

  • Un risque divisé.

Puisque les colocataires ont tous une situation différente, un travail et des employeurs possiblement différents. Les risques sont donc ultra divisés. Et dans mon exemple. Même si Pierre perdait son emploi et ne pouvait plus payer sa mensualité de loyer. Pas grave il reste encore Jacques…. Donc peu de risque d’endettement

  • Des surfaces plus grandes. Donc plus de confort pour les locataires. Et des biens plus hybrides. Qui pourraient, à la revendre, convenir à des familles par exemple.
  • La mutualisation des charges.

Et oui que vous l’occupiez, que vous louiez votre bien à une famille ou à des colocataires. Les charges de copropriété et la taxe foncière seraient inchangées.

  • Une gestion peu énergivore.

En effet, une fois que les locataires sont dans les lieux. Et bien il nous reste à « surveiller » la bonne réception des loyers… Trêve de plaisanterie. Le gros de l’activité se passe en amont. Dans le choix des colocataires par exemple. Et dans le fait de leur demander AVANT leur entrée dans les lieux. S’ils remplissent toutes les conditions requises pour devenir l’un(e) de vos locataires.

  • L’aide au logement versée la CAF (et/ou MSA).

Et oui chaque chambre ouvre droit aux aides au logement. C’est donc un argument supplémentaire à avancer dans votre colocation.

  • Le temps que cela nous procure.

Par exemple les 500 € de bénéfices. Représentaient 1/3 de mon salaire. Et d’ailleurs sur mon salaire de 1500 € je payais des impôts. J’aime beaucoup faire des équivalences. Je pouvais donc « réduire » mon temps de travail d 1/3. Donc sur 35h/semaine, environ 12 heures. Vous imaginez ? Et clairement le « travail » demandé sur la gestion de mes colocations est bien loin de me demander 12 heures par semaine. Car c’est, à peine 1 heure par mois. Et ces 500 € sont nets d’impôts…. CQFD

  • L’immobilier reste une valeur sure (et une valeur refuge)
  • L’effet de levier incroyable
  • Le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.

En effet, quand on y réfléchit, les « loyers » sont payés par Pierre. Paul me reverse l’équivalent de toutes mes charges et Jacques m’a permis de quitter mon job. Et pendant ce temps mon bien prend de la valeur, se paie au fur et à mesure des mois et des années qui avancent et au bout des 20 ans de crédit (voir bien avant si je rembourse par anticipation). J’aurais un bien qui m’appartiendra entièrement et qui m’aidera grandement lors de la retraite.

Donc imaginez lorsqu’on enchaîne les biens… Les revenus et les sensations que cela procure.

Clairement des bénéfices, je pourrais vous en trouver à foison. Car lorsque je m’y mets, je ne peux m’arrêter. 350 vidéos sur la chaîne Youtube. Et j’ai encore des idées de sujet à foison également.

De vous à moi, bien sur que j’ai eu peur. Car toutes les questions que vous vous posez. Je me les suis posées. Et/ou on me les a posé. Et toutes les peurs que vous avez, je les ai eues. Bien sûr. Sinon cela aurait été de l’inconscience. Et je suis de nature TRES prudente.

Par contre, une envie encore plus puissante que ces questions et ces peurs a émergé.

Celle d’être libre de mes choix. Et du montant de mes revenus.

En effet, je ne voulais plus que l’on décide pour moi !!

Que l’on décide que je devais traiter tel dossier, ou qu’on me suggérait de faire des courbettes à telle personne parce qu’elle avait une position hiérarchique plus importante que la mienne. Et ça c’est la réalité. C’est la “vraie vie”.

Pour être un peu plus précise, je voulais avoir le luxe de mes choix.

Et de pouvoir dire oui ou non quand je le souhaite et non pas parce que j’y étais contrainte. Et clairement, je crois que c’est ce qui m’a le plus motivé à investir.

Je terminerais cet article en vous posant quelques questions :

Les questions

  • Qu’est ce qui vous motive aujourd’hui ?
  • Est-ce que vous aimez votre travail ?
  • Qu’est ce que cela changerait pour vous si vous aviez ces 500 € de cash flow chaque mois et ce patrimoine qui commençait à se développer ?
  • Quels seraient vos choix ?
  • Quelle serait votre première décision ?

Aussi, vous le savez, je peux vous accompagner à cette transformation. En vous donnant un plan d’action au sein d’un accompagnement.

Car parfois, il suffit juste d’avoir un plan d’action, un soutien et une personne hyper disponible qui répond à nos questions pour passer à l’action. C’est tout. Et après, je vous le garantis. Vous n’aurez qu’une seule envie. C’est de recommencer encore et encore…

Quand est ce qu’on commence à s’occuper (enfin) de vous  ?

Bien sur j’attends vos retours, likes, partages (sur les icônes qui apparaissent sur votre gauche). Ils sont prêts à cliquer.

Pour les personnes qui souhaitent apprendre à investir avant d’investir, et ne pas se tromper…

J’ai créé un abonnement à prix tout riquiqui, et en plus, il est SANS ENGAGEMENT

Donc pour une fois, pensez à vous !!!

Toutes les semaines (tant que dure l’abonnement) vous allez recevoir du contenu de qualité pour parfaire vos connaissances en matière d’immobilier, de colocation, de décoration, d’aménagement de pièces, de finances personnelles, de crédit, et tellement de connaissances qui vous permettront quand vous vous sentirez prêt(e) de gagner immédiatement de l’argent !!!

Soyez curieux/se et cliquez sur ce lien pour découvrir le « menu ».

Également pensez à :

  1. laisser un commentaire, juste en dessous,
  2. vous inscrire à la newsletter du site : Les revenus autrement (vous aurez accès à des vidéos, des offres et des conseils exclusifs). Vous pourrez également télécharger mon tableau de rentabilité spécial colocation que je vous offre. C’est celui que j’utilise personnellement pour faire mes propositions d’achat.
  3. Pour recevoir un email par jour gratuitement sur l’immobilier cliquez ici
  4. le partager sur Facebook,
  5. vous abonner à la chaîne Youtube, (au moins 1 vidéo par semaine)
  6. rejoindre la communauté Lesrevenusautrement sur Instagram
  7. si vous voulez en apprendre plus sur l’immobilier découvrez mon 1er livre intitulé => Changez de vie grâce à l’immobilier, qui a déjà été téléchargé plus de 500 fois

Si vous voulez passer au niveau supérieur, consultez notre catalogue en cliquant ici.


2 Comments

Melanie · 09/06/2022 at 6:10

Bonjour Audrey,

Merci pour ce contenu très intéressant. Cet article m’a particulièrement attiré l’attention car pour être honnête je commence à investir dans l’immobilier, j’ai acquis un bien l’an dernier. Je souhaiterais continuer et faire des opérations plus rentables et la colocation me fait un peu peur au niveau de la gestion (changement de locataire plus souvent). C’est pour cela que pour le premier bien que j’ai acquis je n’ai qu’un locataire. Ton contenu me fait changer d’avis au sujet de la colocation et dans le but de générer du cash-flow positif (plus important). Je me suis rendu compte, avec tes conseils, que mes croyances sont peut être mauvaises et que la colocation peut vraiment être une excellente solution. Merci pour ces conseils.

Melanie

    Audrey · 10/06/2022 at 1:25

    Bonjour Mélanie,

    Merci beaucoup pour ce retour. Je suis ravie que cet article vous ai permis de voir la colocation de façon différente.

    Je vous invite à vous abonner (ou à aller consulter la chaine Youtube), ainsi que les réseaux sociaux (notamment Tiktok.

    Car j’y fais des vidéos “pratico-pratiques” tous les jours…

    A très vite

    Bien à vous

    Audrey

Répondre à Audrey Annuler la réponse

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager avec vos ami(e)s !

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles

Votre tableau de rentabilité offert

• Vous avez déjà un projet?
• Vous êtes déjà investisseur?
• Vous souhaitez vous lancer dans la colocation?

Exposez-moi votre situation par e-mail

Vos données resteront confidentielles