Indépendance financière vs liberté financière

Si vous vous intéressez à l’augmentation de vos revenus ou à l’accroissement de votre capital, je pense que, comme moi, vous avez dû faire ce type de recherche sur Google :

  • Comment devenir riche
  • Comment atteindre l’indépendance financière
  • Comment gagner plus
  • Comment accroitre ses revenus

  • Comment investir dans l’immobilier

En fait, à travers cet article, je vais tenter de vous expliquer ma vision de l’indépendance financière et de la liberté financière.

Pour ma part, j’ai atteint l’indépendance financière et je travaille à obtenir ma liberté financière.

Alors concrètement quelle est la différence entre les deux.

Pour tenter de vous expliquer je vais vous donner un exemple.

Admettons que vous soyez professeur spécialisé dans un domaine : la chirurgie cardiaque.

Je vais partir du principe ou vous percevez des revenus conséquents. Car votre savoir et votre savoir faire à énormément de valeur pour vos patients.

Car vous avez une spécialité et une spécialité qui est relativement rare.

Donc concrètement peut-être que vous avez des revenus conséquents mais l’envers du décor est que vous avez peu de temps pour vous.

De ce fait, vous avez donc, en théorie, atteint l’indépendance financière. Car concrètement vous avez des revenus qui pourraient vous permettre d’arrêter de travailler. Si vous avez placé des revenus bien sur. Toutefois votre niveau de vie est en rapport avec ces revenus et le temps vous manque pour pouvoir en profiter. Résultats ? Généralement vous en profitez lorsque vous avez décidé de prendre votre retraite ou alors ce seront vos enfants qui en profiteront.

L’exemple fonctionne également même si l’on n’est pas médecin. Si on est salarié(e). Comme je l’étais encore il y a peu.

Il y a toutefois une différence importante entre l’exemple que je viens de vous donner et les personnes salariées « classiques ». Attention il n’y a absolument rien de péjoratif là-dedans. C’est que ces dernières sont OBLIGÉES de continuer à travailler. Car on nous a éduqué comme cela.

En fait il y a un aspect pervers au système actuel. En effet, les (mauvais) crédits nous emprisonnent (tels que notre résidence principale, notre voiture etc) et nous obligent parfois à continuer à faire ce que l’on a l’habitude de faire sans y prendre du plaisir. Juste par nécessité. Car on n’a plus le choix.

Je m’explique. Je vais vous prendre l’exemple d’un couple de mes meilleurs amis.

Ils travaillent tous les deux à plus d’une heure de trajet de leur domicile. Et cela bien sur une heure aller et une heure retour.

Ils viennent d’acheter une maison. Ils ont donc un crédit. Ils viennent d’avoir des jumeaux (dont je suis la marraine d’ailleurs 😊). J’ai donc déjà prévu d’acheter un appartement pour chacun de ces loulous. Mais patience je vous en parlerais lorsque ce sera effectif. En tout cas, c’est l’un de mes objectifs proches.

En fait, mes amis ont fait le choix d’acheter une maison avec jardin dans leur ville de naissance. Car, pour la même somme, dans la grande ville dans laquelle ils travaillent ils auraient pu avoir, à peine, un appartement et pas d’extérieur.

Tout est une question de choix. Notre vie d’aujourd’hui résulte des choix que l’on a fait hier. Et dans la même lignée. Nos résultats d’hier résulte de nos choix d’aujourd’hui.

Un jour, en discutant avec le monsieur du couple, je lui ai dit, concrètement, si votre maison était finie de payer, qu’est-ce que tu ferais. Est-ce que tu continuerais à travailler là ou tu bosse ou est-ce que tu changerais ?

En fait, je connais sa situation. Sa boite s’est fait racheter il y a peu et son poste est sur la liste des postes éjectables comme 200 de ses collègues d’ailleurs. Et ça malgré son sacro saint CDI. Concrètement aujourd’hui, avoir un CDI ne veut absolument plus rien dire. Même s’il est « rassurant » mentalement.

Il m’a répondu que s’il gardait son salaire, il pourrait même accepter un emploi de laveur de vitre. Et que son vrai rêve, depuis tout petit, c’est l’écriture.

Mais qu’il ne peut pas s’y consacrer, à cause de son travail actuel qui est hyper fatiguant. Et, arrivé à la maison, avec les jumeaux, ce serait difficile pour lui d’écrire.

Il m’a également confié que les trajets sont devenus très lourds physiquement et qu’ils commencent à fatiguer de les faire. Surtout que ces trajets nécessaires l’empêchent de passer du temps avec ses enfants. Et je ne vous parle pas des grèves dans les transports.

Dès lors, maintenant, ils sont pris dans un engrenage. Attention, je ne dis pas que c’est bien ni pas bien. Toutefois ils échangent ce qu’ils ont de plus précieux à savoir : leur temps contre un salaire mensuel.

Le « problème » c’est qu’il est beaucoup plus facile de vivre avec plus que de réduire son train de vie.

Car le cerveau s’adapte et on se dit è non mais je travaille j’ai bien le droit de me faire plaisir/de m’acheter ça etc.

Oui bien sûr.

Que ce soit l’indépendance financière ou la liberté financière celles-ci demandent des sacrifices que beaucoup de personnes ne veulent ou ne souhaitent pas faire.

Pour moi il est urgent et nécessaire de préparer maintenant ses revenus et sa situation de demain.

Et la plupart des personnes que je connais, qui ont entre 30 et 50 ans et qui investissent dans l’immobilier sont des personnes peureuses.

Vous allez me dire quoi ? Peureuses alors qu’elles investissent dans l’immobilier ?!

Et oui.

Car cela part d’un constat simple. Les personnes qui investissent le font plus plusieurs raisons :

  • avoir l’impression d’être pro active (de faire quelque chose)
  • de préparer leur avenir ainsi que celui de leurs proches
  • de sécuriser leurs revenus car « on ne sait jamais »
  • d’accroitre leur patrimoine en utilisant ce qu’elles ont déjà. Leurs connaissances dans domaine et/ou leur CDI.

Je vous invite, tout de suite, si vous avez un CDI à faire votre simulation de retraite.

Vous pourrez constater que :

Dans les projections à venir, pour la génération des personnes nées en 1977, le pourcentage de retraite par rapport à leur salaire actuel sera de 63 % pour les non cadre et 44,5 % pour les cadre.

Oui oui.

Cela signifie que si vous percevez actuellement 1500 € et que vous plafonnez à ce salaire pendant encore longtemps, le montant de votre retraite sera de 945 €. Pour les non cadre. Pour les cadres la perte sera encore plus flagrante.

Et oui !!! Choquant non ?

Donc par rapport à ce constat, qu’est-ce qu’il faut faire ?!

L’immobilier c’est un peu comme du bon vin. Cela se bonifie avec le temps. Le temps joue en notre faveur. Contrairement au salaire et à la retraite. Même si l’immobilier demande de l’entretien. Le principe reste le même. On achète quelque chose au départ, et, à partir d’un certain nombre d’années, (en fonction de la stratégie choisie) ce bien nous appartient pleinement. Pour ma part, la moitié de mon parc immobilier est remboursé. Cela signifie que je suis pleinement propriétaire de la moitié de mes biens. Et cela va continuer prochainement. Tout est une question de stratégie. Mentalement ça fait un bien fou et vis-à-vis du banquier également. Son discours est différent à mon égard.

La liberté financière quant à elle signifie que les affaires fonctionnent et cela même si l’on n’est pas présent physiquement.

Un bel exemple avec l’investissement en immobilier

Concrètement, une fois tout mis en place, vous percevez des loyers, et cela que vous soyez à Paris, Marseille ou à l’autre bout du monde.

L’argent est décorrélé du temps auquel vous y passez. Mais bien sûr, cela demande du temps et des connaissances à la base. Mais pas d’inquiétude tout s’apprend. Surtout si on est entouré des bonnes personnes voire des meilleurs.

Le truc c’est que lorsque l’on a compris comment fonctionne le système et l’argent, on peut mettre des actions en place pour commencer à « acheter sa liberté ».

Je ne parle pas que d’immobilier ici. Même si j’y reviendrais un peu plus tard.

Je vais vous prendre un exemple dont je n’ai jamais parlé.

L’un de mes amis est ingénieur informatique. Il a le statut cadre et travaille au forfait. Il profite de son CDI pour investir également dans l’immobilier. Mais ce n’est pas le propos. Concrètement il travaille (en gros) lorsqu’il n’est pas appelé en astreinte les week-ends de 8 heures à 17 heures. Sachant qu’il passe généralement ¾ d’heure dans les transports le matin et le soir.

En fait, lorsqu’il rentre chez lui et cela environ 2 à 3 fois par semaine, pendant 30 minutes, il joue aux paris sportifs. Attention je ne dis pas que c’est bien ni pas bien. Je dis que ceux obtenir qui veulent obtenir des résultats trouvent des solutions !!

Vous allez me dire quel rapport ?! Pas de panique j’y viens.

En fait, grâce à 2 méthodes, qu’il m’a expliqué, il gagne en moyenne 1 000 € nets par mois, sans trop forcer et en faisant quelque chose qu’il aime. Les gains des jeux bénéficient d’une législation particulière puisqu’ils ne sont pas imposés. Sauf bien sur si on est « professionnel ».

Ce que je veux vous montrer c’est que 1 000 € par mois, je trouve cela énorme. Surtout par rapport au temps passé (30 minutes 3 fois par semaine soit environ 7 heures par mois). Il utilise cet argent à bon escient puisqu’il en réinvesti une partie. En effet, il garde environ la moitié pour parier de nouveau et l’autre moitié pour accroitre son épargne. Dès lors, 500 € par mois en plus de ce qu’il épargne par rapport à son salaire. Vous imaginez que son banquier est content et qu’il continue de le suivre dans ses investissements. Au-delà de ça, il vient, depuis le début de l’année de demander un 80 % à son travail.

C’est de cela dont je vous parlais lorsque je disais que l’argent sert à « racheter sa liberté ».

Dans ma vision de l’immobilier, il n’est pas nécessaire d’être un requin ni un rat pour gagner de l’argent dans l’immobilier. Il n’est pas non plus nécessaire de faire travailler les gens pour qu’ils nous rapportent de l’argent.

Certaines personnes qui se trouvent des excuses plutôt que des actions vont me dire. « Oui mais Audrey moi c’est pas pareil parce que je suis dans telle ou telle situation ».

Et bien si c’est pareil !!! On part tous de ce que l’on a pour arriver à une autre situation.

Ok vous souhaitez acheter votre résidence principale ? Ok pourquoi ne pas prévoir d’acheter une résidence principale qui a un logement qu’il vous est possible de louer.

Vous avez une cave ou un grenier dont vous ne vous servez pas ? Pourquoi ne pas les louer comme espace de stockage ?

Vous avez une voiture qui vous sert à aller de votre domicile à votre travail ? Pourquoi ne pas la louer sur un site spécialisé et gagner de l’argent de cette manière. De toutes façons vous travaillez. Vous ne pouvez donc pas l’utiliser.

Vos enfants sont partis ? Vous avez des chambres de libres ? Pourquoi ne pas rendre service à des personnes en louant vos espaces disponibles ?

Voici un exemple que vous pouvez mettre en place très rapidement et sans grande contrainte.

Je ne connaissais pas ce système il y a peu. Une de mes amies travaillent à temps partiel (elle a des enfants en bas âge). Un jour une personne lui a proposé de lui faire une démonstration d’un aspirateur. Ok. Et en échange de 3 contacts d’ami(e)s elle recevait des chèques cadoc de 200 €.

Elle a pu utiliser ces chèques pour faire ses courses de la semaine. Autant vous dire qu’elle était ravie.

En fait c’est tout simplement de l’affiliation. De la recommandation.

Si vous connaissez quelqu’un qui offre un service et que vous connaissez une autre personne qui a besoin de ce service. Vous pouvez les mettre en relation et être rétribué(e) pour cela.

En fait à travers ces exemples, je voulais vous montrer qu’il est tout à fait possible d’utiliser son temps, plutôt que de le passer à regarder la télévision par exemple 😊, à bon escient.

Oui effectivement tout n’est pas qu’argent. Mais concrètement l’argent, et cela que l’on soit d’accord ou non, donne le choix.

Le choix par exemple de quitter son emploi pour un emploi « avec plus de sens ». Car je suis certaine que si vous gagniez l’équivalent de votre salaire (en revenus complémentaires) vous feriez d’autres choix que ce pour quoi vous vous levez tous les jours.

Pour aller plus loin, l’un de mes amis, qui avait un poste à grosse responsabilité et un salaire en conséquence, a fait le choix de tout quitter juste pour avoir le plaisir d’amener et de retourner chercher ses enfants à l’école. Et ça vous allez me dire que cela n’a pas de prix. Mais concrètement si cela a un prix. Celui de « l’ancien salaire » de cet ami. Car le but n’est pas de se mettre dans les ennuis en quittant son job avec lequel il n’était plus en accord. Oh que non. Le but est d’avoir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière 😊. Le but est d’être heureux et de sourire tous les jours.

En fait, je vous invite à multiplier vos sources de revenus et à faire en sorte que votre employeur ne soit plus votre principal client. D’ailleurs j’avais écrit un article à ce sujet il y a peu. Pour le consulter, cliquez ici. Car c’est lui qui achète le plus gros de votre temps. Techniquement vous lui vendez donc votre temps contre un montant donné. Et multiplier ses sources de revenus ne veut pas dire travailler plus mais travailler « intelligemment ». Le but, à mon sens, n’est pas d’obtenir de l’argent pour obtenir de l’argent. Non c’est fade et sans saveur. Le but est de trouver votre motivation.

Par exemple, oui si je gagne 500 € de plus par mois, je pourrais offrir cet ordinateur à mon enfant. Car il en a besoin pour l’école ou je pourrais changer ma voiture parce que là les réparations vont être de plus en plus chères. Ou encore cela me permettra de réduire mon temps de travail et de profiter encore plus de mes proches ou juste cela me permettra de me faire plaisir et de m’inscrire à ce cours de tennis qui me fait de l’œil depuis plusieurs années. Mais que je ne pouvais pas m’offrir par manque de temps ou de revenus. Je pense que nous ne sommes pas sur terre juste pour galérer, payer des factures et attendre les weeks ends et nos 5 semaines de congés par an. Mais que c’est à nous de nous bouger pour nous offrir des moments de bonheur. Et pour qu’ils soient de plus en plus nombreux afin de n’avoir aucun regret.

Je vous recommande aussi d’augmenter votre valeur personnelle et votre valeur vis-à-vis des autres. Et ça c’est ce qui est, à mon sens, le plus difficile.

Bien sûr, quand on perçoit le smic, on pense que tout est « proportionnel » à ce revenu et on est plus en mode « survie ». Donc il devient très difficile de se projeter. Et les rêves restent à l’état de rêves.

En fait, si vous devenez le ou la meilleur(e) dans un domaine il est donc « normal » que vous soyez rémunéré(e) en conséquence non ?

Sincèrement il existe des milliers de façons de gagner plus. En faisant ce que l’on aime ou ce pour quoi on est doué ou encore en utilisant déjà ce que l’on a. Et le truc qui est génial c’est que tout est cumulable.

Il suffit juste de modifier 2/3 éléments.

Par exemple, il y a des personnes qui sont prêtent à payer, chers, mes services pour que je leur trouve leurs futures colocations ultra rentables. Car elles ont consciences de la valeur que je peux leur apporter dans mon domaine de prédilection è la colocation. Bien sûr, vous le savez si vous me suivez. Je ne vais pas me déplacer pour un bien qui ne rapporterait « que » 200 € par mois. Peut-être que cela peut vous paraitre choquant. Mais je préfère me concentrer sur des biens qui ont plus de potentiels. Car le temps passé sera identique. Et concrètement si je me déplace c’est que le cash-flow mensuel minimum sera de 500 €. Même si en général, et en moyenne, il est plus de 650/700 € pour un appartement. Chacun est pro dans son domaine. Tout est une question d’équilibre. Car si je vous dis que je peux vous trouver un bien, dans un délai d’environ 1 mois, dans votre secteur, qui vous rapportera au moins 500 € par mois en récurrent. Et je ne parle pas de l’équipe d’artisans, ni du réseau que je mettrais à votre service. Combien cela vaut à votre avis par rapport à votre temps etc. Idem, si je souhaite m’orienter vers la location courte durée ou vers les immeubles de rapport je vais me mettre en relation avec les pros du domaine. Ceux qui sauront directement me donner les bonnes informations et avec qui j’aurais plaisir à travailler. Car maintenant j’ai le choix de travailler avec qui je veux.

Récemment j’ai interviewé un des mes amis et partenaire, David, qui est le roi de l’automatisation. Je l’ai rencontré grâce à un networking organisé par un de nos amis commun. Rappelez-vous de l’importance du réseau. Et ça a tout de suite collé entre nous 😊. Notamment parce qu’il a énormément d’esprit et d’humour. Cette soirée a été plus qu’une réussite. Car elle a été le début d’une belle amitié et d’un partenariat extraordinaire. En effet, il explique comment automatiser ses revenus sur internet et cela même si l’on n’y connait rien ou que l’on pense que ce n’est pas possible pour nous. Et cela fonctionne même si l’on est artisan. Et oui, comme quoi, c’est possible dans tous les domaines.

N’hésitez pas à regarder cette vidéo très intéressante jusqu’à la fin en cliquant ici.

En espérant que la lecture de cet article vous soit aussi inspirante à lire que je l’ai eu à l’écrire.

Je vais même aller plus loin, voici une proposition inédite. Pour les 10 premiers et uniquement car je sais que ma boite mails va être prise d’assaut. Envoyez-moi un email en m’indiquant en objet « business à créer » et en précisant dans quel domaine vous travaillez, vos horaires etc et indiquez-moi quelles sont vos passions, combien vous voudriez gagner en plus (je rappelle que « le plus possible » n’est pas une réponse acceptable, il me faut un chiffre 😊) et combien de temps vous êtes capable d’y consacrer. Je vous répondrais en vous aiguillant ou en vous donnant des idées de business à créer !!! Et surtout en vous expliquant en quoi cela peut vraiment être possible pour vous. Et concrètement, ce que je ferais si j’étais à votre place.

Alors à très bientôt

Si vous pensez que cet article pourrait intéresser des personnes de votre entourage, n’hésitez pas à le partager.

Également pensez à :

  1. laisser un commentaire, juste en dessous,
  2. vous inscrire sur le blog Les revenus autrement (vous aurez accès à des vidéos, des offres et des conseils exclusifs). Vous pourrez également télécharger votre tableau de rentabilité. Celui que j’utilise personnellement.
  3. le partager sur Facebook,
  4. vous abonner à la chaîne Youtube,
  5. rejoindre la communauté LRA sur Instagram
  6. si vous voulez en apprendre plus sur l’immobilier découvrez mon 1er livre intitulé => Changez de vie grâce à l’immobilier, qui a déjà été téléchargé plus de 500 fois

Si vous voulez passer au niveau supérieur, n’hésitez pas à consulter notre catalogue produit en cliquant ici.

Bien à vous

Audrey

PS : Si vous êtes blogueur débutant et que vous galérez à monétiser votre blog regardez plutôt ça et apprenez à gagner vos 1ers euros en 2 semaines seulement, grâce à 2 méthodes inédites (et sans à avoir à créer de produit) et particulièrement efficaces puisque je les utilise personnellement depuis de nombreuses années. Mais dont personne ne parle. Le truc c’est qu’on peut même gagner ses premiers 2182, 50 euros par mois en travaillant 22,30 heures. Et cela même si on a une 50e d’abonnés. J’ai créé cette formation pour aider un ami qui a tout quitté pour ouvrir son blog et qui ne savait pas comment le monétiser. Autant vous dire qu’il ne pouvait pas se permettre de perdre du temps, ni de l’argent en formation inutile. Et cela surtout en ayant 2 enfants en bas âge. Et aujourd’hui il revit !!!!! Ses enfants lui ont d’ailleurs dit qu’il avait de nouveau un « sourire sur son visage !! ». Donc si cela peut vous aider à monétiser votre blog, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien.


1 Comment

Laurent vigroux · 11/02/2019 at 9:26

bonjour Audrey
Article touchant, je trouve que tu as fait des progrès énorme en communication !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager avec vos ami(e)s !

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles