article

Loi Elan – Baux colocation ce que vous devez savoir

Loi Elan – Baux colocation ce que vous devez savoir

 

Le dernier article « Votre employeur est votre principal client » a suscité beaucoup d’e-mails. 

Si vous voulez le lire ou le relire, n’hésitez pas à cliquer ici

 

Souvent, lorsque l’on me contacte par e-mail, par messenger etc on me pose une question sur les baux.

 

Dois-je constituer un bail commun ou puis-je faire un bail individuel même si ma chambre ne fait pas 14 m² ?!

 

J’attendais que le décret de la loi ELAN passe afin de « clarifier » les changements qui auront lieu.

 

Dans cet article je vais résumer la loi ELAN sur les points importants qui nous concernent, nous les bailleurs.

 

Les voici :

 

Tout d’abord au niveau des baux 9 m² vs 14 m²

 

« Pour éviter le développement des marchands de sommeil louant des chambres transformées en réduits minuscules ou entassant des lits superposés, le législateur avait prévu un seuil de 14m² pour les logements loués à la chambre (article L111-6-1 du Code de la Construction et de l’Habitation) pour les logements loués avant le 25 novembre 2018.

A partir du 25 novembre 2018, l’article 141 de la loi ELAN ajoute dans la loi de 89 une disposition permettant d’uniformiser le seuil de surface de 9 m², qui sera dorénavant utilisé à la fois pour les locaux loués en bail unique mais également pour les parties privatives d’un logement louées en bail individuel :

[…] Par dérogation au même article L. 111-6-1, la surface et le volume habitables des locaux privatifs doivent être au moins égaux, respectivement, à 9 mètres carrés et à 20 mètres cubes. Pour l’application de l’article 6 de la présente loi, il est tenu compte de l’ensemble des éléments, équipements et pièces du logement. […] * »

Article 141

 

Note personnelle :

 

Voici une précision concernant le bail unique (ou commun) avec clause de solidarité. C’est tout simplement l’impossibilité de prendre une garantie loyer impayé avec des baux individuels.

Si vous louez en colocation avec des baux individuels vous ne pourrez donc pas passer par une assurance loyer impayé, vous ne pourrez passer que par un garant.

C’est personnellement ce que je fais.

En effet, pour chaque locataire, je prends un garant solidaire.

 

*Encadrement des loyers

 

Dans les zones tendues un encadrement des loyers ne sera pas obligatoire mais les préfets pourront décider de le mettre en place à la demande des collectivités compétentes en matière d’habitat.

 

Les propriétaires, dans ces zones tendues, lors d’une première mise en location ou changement de locataire devront fixer le loyer de + ou – 20 % par rapport au loyer médian pratiqué. Toutefois il existe des dérogations qui permettront d’appliquer une majoration en cas par exemple, de vue, balcon,…

Cette majoration devra être stipulée dans le bail, en précisant le loyer de référence + le complément de loyer exceptionnel. Si le locataire l’accepte il aura 3 mois à compter de la signature du bail pour « contester » ce complément de loyer exceptionnel auprès la commission départementale de conciliation. S’il ne le fait pas dans les délais elle sera considérée comme étant caduque.

(suite…)

Par Audrey, il y a
video video

❓ Vidéo : je réponds à vos questions #1 ❓

❓ Vidéo : je réponds à vos questions #1 ❓

 

Dans cette nouvelle vidéo, j’ai décidé de répondre à vos questions.

 

En effet, je reçois beaucoup de mails tous les jours. J’espère que la réponse apportée pourra vous aussi vous aider à faire les bons choix et à prendre conscience de comment fonctionne le monde de l’immobilier.

 

Tout est dit dans cette vidéo.

Si vous aimez ce genre de format, n’hésitez pas à me le dire afin que j’en prépare d’autres.

 

(suite…)

video Autres articles video

► A quel âge commencer à investir ◄

A quel âge commencer à investir en immobilier

 

On me demande souvent quel est le bon âge pour investir dans l’immobilier locatif.

 

La réponse se trouve dans la vidéo.

 

Alors que vous ayez 20, 30,  40, 50, 60 ans ou plus, les stratégies a mettre en place seront différentes.

 

Toutefois il y a un paramètre commun, plus vous investissez tôt et plus tôt vous pourrez vous enrichir. Si bien sur vous le faites correctement.

 

Place à la vidéo =>

(suite…)

immobilier

5 astuces pour réduire ses frais de notaire

5 astuces pour réduire ses frais de notaire

 

Lorsque l’on achète un bien, quel qu’il soit, il y aura des frais de notaire à appliquer.

 

Mais concrètement comment calcule t on les frais de notaire que l’on va devoir payer et surtout est il possible de les négocier.

 

Et bien j’ai une bonne nouvelle, car oui il est possible d’en négocier une partie. La partie émoluments.

 

Par contre, le petit hic est que ce ne sera pas facile.

 

Mais bon pas d’inquiétude, vous avez probablement fait le plus dur en négociant votre bien 🙂

 

Mais avant de tout vous dévoiler, je vais vous prendre un exemple.

 

Imaginons que vous alliez voir votre banquier/courtier et que celui-ci puisse vous prêter une somme de 100 000 € pour l’achat de votre futur investissement locatif rentable 😊, mais qu’il refuse de vous financer les frais de notaire.

 

Il ne vous financerait QUE et UNIQUEMENT le bien.

(suite…)

Par Audrey, il y a
video

Comment faire en sorte que les colocataires s’entendent

Comment faire en sorte que les colocataires s’entendent bien

 

Lorsque l’on est propriétaire bailleur, surtout en colocation, on est attiré par la rentabilité et le cashflow que génère un tel investissement.

 

Ce qui nous intéresse également c’est de faire en sorte que les colocataires restent le plus longtemps possible dans l’appartement.

 

Pour cela il y a évidemment plusieurs choses à mettre en place.

 

L’un des éléments important à mettre en place reste, pour ma part, une charte.

(suite…)

Autres articles

Comment bien investir en immobilier locatif

Comment bien investir en immobilier locatif

 

Investir en immobilier locatif séduit de plus en plus de personnes tous les jours.

 

Pourquoi ce constat ? Tout simplement car l’avenir est de plus en plus incertain. On change de travail, d’entreprise, de situation familiale voire de région de plus en plus souvent. Du coup l’immobilier redevient de plus en plus une valeur refuge.

 

En effet, je l’ai dit déjà plusieurs fois,

l’immobilier c’est de la logique

 

Car fondamentalement on utilise l’effet de levier pour s’enrichir et s’assurer de revenus pérennes dans le temps.

 

Mais concrètement comment ça marche ?

 

Dans la version courte, on trouve un bien, on se met d’accord avec le vendeur, on va voir son banquier/courtier, puis on signe l’acte de vente final chez le notaire

 

Maintenant ces étapes durent plusieurs mois. Entre la signature du compromis et l’acte d’achat final, il faut au moins compter 3 mois (en France).

Mais vous allez me dire. Oui mais l’immobilier c’était bien avant, maintenant toutes les bonnes affaires sont prises etc.

Alors il y a un peu de vrai là-dedans. En effet, les bonnes affaires partent vite. C’est la raison pour laquelle vous devez apprendre à transformer une « affaire moyenne voire mauvaise » en bonne affaire.

Et pour ça comment fait-on ? Tout simplement en en apprenant plus sur le sujet.

Et oui, la bonne affaire ne va pas toquer à votre porte 🙂 (enfin pas tout de suite)

 

Alors concrètement quel investissement immobilier locatif choisir

(suite…)

bien être

► Relation propriétaire locataire parfaite ◄

► Relation propriétaire locataire parfaite ◄

 

Nous, bailleurs, avons tout intérêt à ce que les relations avec nos locataires soient cordiales.

Car le fait d’avoir de bonnes relations nous permettent d’être sereins, en confiance et de gagner de l’argent.

 

Dans cette nouvelle vidéo, je vous donne mon avis pour avoir des relations propriétaire locataire parfaites.

 

(suite…)

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles