La dernière vidéo intitulée Communs moches, aucuns problèmes a suscitée beaucoup d’intérêt et je vous en remercie.

Si vous souhaitez voir ou revoir cette vidéo cliquez ici.

 

L’article aujourd’hui est un article un peu particulier car il a pour titre :

L’immobilier au féminin

Oui oui je suis sûre que ce titre vous a interpelé.

 

A travers cet article, je voulais vous donner mon ressenti lorsque une femme (moi) investi dans l’immobilier.

Alors peut être que vous le savez, j’interviens régulièrement dans des séminaires afin de parler d’immobilier et notamment de colocation (un de mes dadas :-)).

Et j’ai pu me rendre à l’évidence : le constat est simple.

Dans la salle, je constate qu’il y a toujours plus d’hommes que de femmes.
Pour ce qui est des proportions, je dirais environ 4/5 de public masculin et 1/5 de public féminin.

Bien que cela ait tendance à changer. C’est le constat que j’ai pu faire.

Mais alors vous allez certainement me dire que les femmes sont certainement moins intéressées par l’immobilier locatif ou par l’investissement ?

Et bien non, c’est juste qu’on a une autre vision de l’immobilier que vous messieurs :-).

 

Je vais tenter de vous expliquer un peu la différence.

Pour nous (gente féminine) immobilier = sécurité. Et qu’est-ce qui est le plus rassurant en immobilier, c’est la résidence principale. D’où le fait que nous insistions pour acheter notre « chez nous » alors que vous messieurs, vous essayez de nous persuader que la résidence principale est un passif plutôt qu’un actif.

Alors c’est vrai oui et non, je ne peux pas vous dire le contraire. Nous pourrons voir cela dans un prochain article.

Vous allez nous mentionner comme argument qu’il est préférable de rester locataire pour ne pas être impacté par les 33 % d’endettement (pratiqués par usage d’ailleurs). Afin de garder toute la capacité d’emprunt disponible pour les futurs investissements locatifs.

Oui c’est vrai, je vous donne encore raison.

Mais, messieurs, je vais vous donner un tuyau pour faire en sorte que votre conjointe vous accompagne dans vos futurs investissements.

  • Vous devez lui prouver par A + B qu’il n’y a pas de risque à investir. Même si le risque zéro n’existe pas. Et cela, même si elle vous dit que l’argent n’est pas le plus important (ce qui est vrai) vous pourrez lui répondre. « Effectivement, mais regarde ce que cela nous permettrait de faire (réduction du temps de travail, voyage, faire plus d’activités avec ses enfants ou juste passer plus de temps avec ceux que l’on aime…). Je suis certaine qu’en matière d’arguments, vous trouverez :-).
  • Ce qu’il faut, c’est lui montrer les chiffres et l’impliquer dans ce projet.

Soyez persuadé que vous pourriez faire une excellente équipe car vous êtes complémentaires.

Par exemple Monsieur peut avoir un œil plus global sur la structure du bâtiment et l’attention de Madame pourrait se porter sur la disposition des pièces ou sur l’orientation.

Attention, toutefois à ne négliger aucun point, car nous pouvons nous révéler être d’excellentes négociatrices. Pensez-y lors de la négociation.

Alors à votre avis, pourquoi y a-t-il autant d’agents immobiliers femmes ?

Quant à vous mesdames, il n’est pas rare que je vous entende dire que dans votre activité professionnelle, à travail égal vous percevez moins que ces messieurs.

Alors oui, fondamentalement, c’est effectivement vrai. C’est malheureusement un fait.

 

Partant de ce constat-là, l’immobilier est fait pour vous

 

Car c’est un excellent moyen de rééquilibrer la balance.

 

Pourquoi ? C’est juste une question de logique.

Ainsi si, par exemple, le loyer d’un appartement est fixé à x €.

Vous pouvez vous rendre compte que, que vous soyez homme, femme, petit, gros, jaune, vert ou bleu, le loyer qui devra vous être versé sera de x €

Une bonne manière de « rééquilibrer » certaines « injustices » non :-).

 

Cet article n’a pas vocation de prôner le féminisme.

Toutefois, j’ai pu remarquer que les femmes se sacrifient toujours. Par exemple, afin que leurs conjoints puissent évoluer plus facilement, elles prennent plus facilement des congés parentaux, donc pendant ce temps, elles ne peuvent pas remplir leurs objectifs de travail et obtenir la promotion tant attendue, etc. Des exemples de ce style, je pourrais vous en donner des centaines. Mais ce n’est pas le propos.

 

 

Pour moi l’immobilier locatif rime avec sécurité

 

Car malgré tout, l’immobilier me permet de me préparer ma future retraite.

Ainsi j’ai fais le choix de prendre le taureau par les cornes et de ne pas attendre la décision de quelqu’un (mon employeur ou même l’état).

J’ai donc fais le choix d’obtenir une rente mensuelle (cash flow positif) qui équivaut à mon salaire et j’ai fais le choix en plus de me créer un patrimoine (au cas ou).

Je pense que le fait d’investir dans l’immobilier aujourd’hui n’a jamais été aussi facile avec les taux immobiliers qui sont au plus bas et toute la documentation dont vous avez besoin pour réussir votre futur investissement (blogs, articles, livres….) se trouve à portée de souris :-).

 

Car l’une des clés pour gagner de l’argent dans l’immobilier c’est de se former

 

Ce qui est plus compliqué, à vrai dire, c’est de se lancer

On a tous eu les mêmes peurs au début. Croyez vous être les seuls à vous dire :

  • Et si les locataires ne paient pas !!!
  • Et si je me trompe,
  • Et si je n’arrive pas à trouver de locataire,
  • Et si…

 

Car croyez-vous que vous ressentirez les mêmes peurs lorsque vous en serez à votre 4 e ou 5 e achat immobilier ? Je ne pense pas non :-).

Alors et si, pour une fois, mesdames, vous pensiez un peu à vous et que vous vous décidiez à prendre votre avenir financier en main. Car on ne sait jamais ce qui peut se passer dans la vie. Et si vous estimez que pour vous « ce n’est pas la peine ». Faites le pour vos proches et ceux que vous aimez. Vous verrez qu’avec cette nouvelle optique, vous serez prête à soulever des montagnes. Tout est une question de point de vue.

Ce que j’aime lorsque je visite des biens immobiliers, c’est de poser des questions aux agents immobiliers. Car je sais qu’ils se disent : « ou la la une femme, je vais l’embrouiller vite fait, bien fait en lui disant que c’est une bonne affaire, lui donner 2, 3 détails techniques. Et hop une vente de conclue ». Et ça c’est un super argument pour moi. En plus, lorsque l’on s’y connait un peu en travaux et un peu en immobilier, ça peut être drôle (mais chut, gardez ça pour vous, c’est un secret :-)).

Ainsi, je pense que les agents immobiliers se méfient moins d’une femme. Partant ce constat, il est très courant que j’obtienne des informations assez difficiles à obtenir d’ordre général voire même des informations qu’ils n’ont pas le droit de divulguer. Par exemple : comme la marge de négociation possible ou quel est le prix de la précédente offre qui a été refusée. Ou encore que le dernier acheteur n’a pas réussi à obtenir son prêt et que le vendeur et lui s’étaient entendus sur un prix de x €. Ce genre d’informations c’est du pain béni pour un investisseur.

 

Car cela vous fait gagner des centaines de milliers d’euros en quelques minutes de discussion !!!!

Et comme je l’ai dis à plusieurs reprises, vous devez considérer le futur appartement que vous visitez comme une entreprise et le gérer, une fois acheté, comme cela. Même si on fait de l’humain, parfois il est bon de pouvoir prendre de la distance avec certains locataires.

Alors il est vrai que lorsque l’on gère un appartement, parfois on peut avoir des questions particulières ou vivre des situations un peu embarrassantes.

Je vais vous raconter une anecdote.

Mais juste avant cela.

Vous savez que j’ai réalisé la plupart des travaux de mon 3e appartement, sauf la cuisine et l’électricité.

Pour mémoire en cliquant ici vous pourrez voir ou revoir une des vidéos réalisée justement dans cet appartement (la 4ème).

L’accès à la 5e et dernière vidéo est réservée aux abonnés Youtube, pour la voir, il vous suffit de cliquer sur ce lien, pas de panique c’est gratuit :-).

 

Maintenant que vous vous êtes abonnés, passons à l’anecdote,

J’étais dans l’appartement avec mes parents qui étaient venus m’aider. Ainsi lorsque l’entrepreneur a installé la cuisine il m’a proposé de faire venir son équipe de nettoyage pour nettoyer un peu le chantier. Lorsque le responsable de l’équipe de nettoyage est venu, il s’est directement adressé à mon père sans même avoir un regard pour moi.

Il a posé des questions à mon père et ce dernier ne sachant pas quoi répondre lui a dit : « Ah non mais vous faites erreur monsieur, ce n’est pas moi qui suis le propriétaire de l’appartement c’est ma fille ».

Et là, j’ai trouvé ça très drôle, car bizarrement, le ton qu’il a eu en s’adressant à moi a totalement changé. D’un coup, il est devenu tout mielleux en se retournant et en me regardant de haut en bas, alors que deux secondes auparavant il n’avait même pas daigné me dire bonjour. 🙂 Franchement c’était une situation comique 🙂

 

Un des point que je veux vous montrer dans cet article, c’est qu’en fait vous avez la possibilité de « prendre le pouvoir ». Ainsi, vous vous rendrez compte que lorsque c’est vous qui commandez, les gens ne s’adressent pas à vous de la même manière. Malheureusement, beaucoup de personnes n’accordent de l’importance qu’au statut social, au grade ou à l’argent supposé qu’ils ont sur leur compte en banque. Que vous soyez d’accord ou non avec ceci, malheureusement c’est une réalité.

Il est probable qu’une fois (ou plusieurs fois dans votre vie) vous ayez été dans une « position de force ».

Par exemple, le fait d’être allé dans un restaurant renommé ou en lorsque vous vous êtes mis sur votre 31 pour telle ou telle occasion. Vous vous êtes probablement tout de suite senti poussé des ailes ou avoir ressenti le fait d’être quelqu’un d’important.

 

 

Et est-ce que par hasard, vous vous rappelez de la manière dont les gens (les inconnus) s’adressaient à vous ?

Je suis prête à parier que c’était avec beaucoup d’attentions.

 

En fait, le but de cet article est de vous faire réagir et réfléchir. Que ce soit pour vous, pour votre futur afin de préparer votre retraite ou pour passer plus de temps avec vos proches. Et oui, c’est ça aussi l’immobilier.

Je ne parle pas forcément de gagner des millions par mois, non, mais au moins de gagner l’équivalent de votre salaire afin de vous dégager du temps. Temps que vous pourrez utiliser comme bon vous semble pour faire ce que vous avez vraiment envie de faire.

Et le fait de reprendre le contrôle de sa vie, pour moi, ça n’a pas de prix…

 

Si vous pensez que cet article pourrait intéresser des personnes de votre entourage, n’hésitez pas à le partager.

Également pensez à :

 

  1. laisser un commentaire, juste en dessous,

    Laissez vos commentaires

  2. à vous inscrire sur le blog Les revenus autrement (vous aurez accès à des vidéos, des offres et des conseils exclusifs)
  3. à le partager sur Facebook
  4. à vous abonner à la chaîne Youtube. C’est gratuit !!!

Si vous voulez passer au niveau supérieur c’est maintenant que ça se passe.

:-)
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Vous serez ainsi, certain de ne rien rater. Car je vais publier de plus en plus sur ces supports


15 commentaires

Jo · 23/12/2016 à 11:34

Merci Audrey , super article.

L’un des points fondamental lorsque on achète en couple est que chacun soit SOLIDAIRE de l’autre dans l’acte d’achat , dans un couple il y en a toujours un plus moteur que l’autre lorsqu’il s’agit d’acheter un bien immobilier.

Cela peut être l’homme pour une acquisition immobilière locative ou la femme pour l’acquisition de la résidence principale , ou vice versa, peu importe.
Mais avant de passer à l’acte d’achat et de signer devant un Notaire les partenaires doivent être solidaire quoiqu’il arrive après l’achat, car dans beaucoup de cas des couples peuvent s entre déchiré si cette phase de cooptation mutuelle n’a pas été correctement ficelée !

En tout cas merci de nouveau pour cet article !

Jo de parents-investisseurs

    Audrey · 23/12/2016 à 1:55

    Effectivement Jo tu as tout à fait raison. Ne n’avais pas pensé à aborder ce sujet là dans l’article. La précision est très très importante.

    Je te remercie d’avoir ajouté cette remarque pertinente

    L’axe de l’article était plus orienté prise de conscience, motivation et passage à l’action.

    A très vite

    🙂

Michael · 23/12/2016 à 3:02

Très bon article qui résume bien l’essentiel.

J’ai la chance d’avoir une femme qui me fait entièrement confiance sur ce point là.
Et c’est vrai que ce qui m’aide aussi , si on compare un achat et une location sur Lyon, le choix est assez vite fait.

    Audrey · 23/12/2016 à 8:11

    Coucou Michael

    Comme le disait Jo, au delà du fait d’être solidaires, je trouve que c’est très important lorsque l’on souhaite avancer d’avoir de soutien de son conjoint ou sa conjointe.

    Car nous parlons d’investissement Immobilier et pas d’un pain au chocolat à 10 cts (:-)).

    Trève de plaisanteries tu as une grande chance Michael profites-en 🙂

    A très vite

    🙂

      Florence Granier · 03/10/2017 à 7:30

      Bonjour ! Tu as énormément de chance Michael, car moi c’est le contraire ! Je veux investir mais le mari ne veut pas ! il dit que sur le papier c’et bien mais dans le réel peut être pas…. C’est un gros pessimiste et je suis une grosse optimiste ! On c’est pas trouvé pour rien !! Bonne continuation à tous et que vos rêves se transforme en réalité !! flo’

Eric · 23/12/2016 à 3:06

Bonne remarque de Joe – pour le moment, ma conjointe achète de son côté et j’achète aussi de mon côté – Mais nous parlons aussi d’investir ensemble / dans cette cooptation, il est important que chacun connaisse ses rôles et engagement.

Si c’est vrai que les femmes prennent plus facilement des congés parentaux, il arrive aussi que des hommes le fasse. Ce fut mon cas – par contre, cela avait été mal accueilli par mon employer à l’époque. Les habitudes ont la vie dure 🙂

    Audrey · 23/12/2016 à 8:07

    Bonjour Eric

    Effectivement tu as entièrement raison, et dans mon travail, je vois de plus en plus d’hommes qui prennent des congés parentaux et je trouve ça top.

    Les mœurs évoluent, même s’il y a encore du travail à faire dans pas mal de domaine.

    Rome ne s’est pas faite en 1 jour.

    MERCI pour ton retour, comme toujours pertinent, Eric

    A très vite

    🙂

Sophie · 23/12/2016 à 7:51

Bonsoir Audrey, ton article, et ton site en général, sont très motivants.
Je suis moi même une femme, je recherche actuellement mon premier bien pour un investissement locatif à tout juste 24 ans. Je souhaite commencer petit et m’oriente donc, pour débuter, par un studio/ F1 pour de la location meublée. Par la suite la colocation m’intéresserait.
Merci pour tous tes conseils !!
Sophie

    Audrey · 23/12/2016 à 8:01

    Bonjour Sophie

    MERCI pour ton témoignage.

    Tu as entièrement raison de vouloir commencer petit.

    Cela te permettra de te faire la main.

    C’est top !!!

    Je te félicite

    A très bientôt.

    🙂

    Audrey

Mamie Christiane ;0))) · 24/12/2016 à 8:38

Bravo pour cet article Audrey!
À très vite !
Et …en avant les nanas!
J rigole! ;0)))
pas spécialement féministe non plus, chacun a de la valeur☯
Croire en soi, en ses possibilités et bien sûr … se former encore et toujours!
Et quand on rencontre des personnes comme Audrey, c est un beau cadeau
Joyeuses fêtes et … Action
Chris ;0)))

Pauline · 24/12/2016 à 3:45

Bon article Audrey!
C’est vrai qu’en tant que femme on peut aisément tirer avantage de la situation dans l’immobilier. J’aime me rendre « intriguante » en restant incognito quant à mon métier d’archi et en questionnant les agents immobiliers sur certains points auxquels ils font rarement attention: isolation, orientation, plancher bois/béton, mérule … Au début ils ne regardent que l’homme qui m’accompagne et ne me parlent que pour citer des arguments de ménagère (« beaucoup de rangements dans la cuisine! une buanderie ! whouuah! )…. et finissent la visite avec de gros doutes ^^

C’est devenu un jeu à chaque visite que je fais et ça ne loupe jamais!

Leonard · 29/12/2016 à 11:13

Salut Audrey,
Bon article qui le rappelle notre discussion post bcc en Novembre .

Effectivement, hommes et femmes n ont pas la même vision de la chose, plus de craintes, moins de sentiment de sécurité, pas la même projection long termiste aussi …. attention pas de propos sexistes mais plutôt pas la même vision des choses , qui peut etre entraînée par notre culture patriarcale.

Les arguments que tu cites sont plutôt bon mais, lorsqu’il y a un vrai frein psychologique, plus les grandes idées reçues…. ils peuvent aussi s averer non suffisants .
Pour ma part, la base est la confiance en l autre , si pas de confiance, malheureusement l un des 2 projets de vie est en danger couple ou investissement….. et là le choix est un véritable dilemme, voir calvaire …..

En tout les cas je félicite toutes les femmes qui osent y aller 😉

    Audrey · 29/12/2016 à 4:36

    Coucou Léonard

    Je te remercie pour ton retour. Je suis certaine qu’il inspirera beaucoup de personnes.

    C’est vrai, que notre éducation y est pour beaucoup et nous guide dans les étapes de notre vie. Pas évident tout cela.

    A très vite au prochain BCC ?

    🙂

    Bien à toi 🙂

      Leonard · 30/12/2016 à 8:41

      Je ne pourrais malheureusement pas être present au BCC de Janvier .
      Ce n est que partie remise 😉

Comment créer de la richesse | Les revenus autrement · 29/12/2016 à 4:06

[…] Si vous souhaitez lire ou relire cet article il vous suffit de cliquer ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles