Comment créer de la richesse

Le dernier article intitulé « l’immobilier au féminin » a été très commenté et également très suivi.

Si vous souhaitez lire ou relire cet article il vous suffit de cliquer ici.

Je vous en remercie :-).

L’article d’aujourd’hui, s’intitule quant à lui :

Comment créer de la richesse

Dans cet article,  nous allons voir, ensemble comment créer de la richesse.

 

Sujet qui intéresse beaucoup de personnes.

 

Cet article sera plus orienté immobilier.

 

En fait, vous devez être conscient que vous avez plusieurs manières de créer de la richesse.

Cependant, dans tous les cas il faudra vous retrousser les manches. On n’a rien sans rien.

Ainsi, les personnes qui sont de douces rêveuses en pensant que l’immobilier est quelque chose qui ne demandent pas de travail => passez votre chemin. Cet article n’est pas pour vous.

Car tous les investisseurs que je connais ont fait des choix à des moments donnés.

 

Je m’explique, il n’est par rare, que certains aient rendez-vous auprès de la banque pendant que d’autres fassent des travaux dans des appartements pendant que certains regardent un match de foot :-).

Alors bien sur je vais loin dans mes propos, ce que je veux vous montrer c’est qu’en fait accéder à l’indépendance financière ou se lancer dans l’immobilier demande des sacrifices (du moins au départ pour, par la suite profiter des récoltes).

 

Mais il faut voir cela comme des graines que l’on plante. Ainsi au tout début,

  1. on plante des graines,
  2. on pense que rien de ne passe car on ne voit rien,
  3. on passe du temps à les arroser,
  4. on attend que le temps fasse son travail
  5. et par la suite, au bout de quelques années ou quelques mois, on récolte les fruits.

 

 

Tous les investisseurs savent qu’il faut disposer d’une ou de plusieurs de ces 3 ressources

 

Énergie

Temps

Argent

 

Bien souvent lorsque l’on est jeune, on manque d’argent mais on a de l’énergie à revendre en plus d’une motivation qui pourrait soulever des montagnes. Puis plus tard, lorsque l’on a un emploi salarié par exemple, on dispose d’un peu plus d’argent et la possibilité de contracter des crédits mais on manque généralement de temps. Vous avez compris  le principe.

 

Ainsi vous devrez d’abord définir votre objectif, si vous voulez investir dans l’immobilier.

Car c’est bien beau d’investir mais quel est le type de bien qui vous correspondrait ?

Est-ce que votre but est de générer du « gros argent » tout de suite, ou est-ce que vous préférez avoir une « rente tous les mois » ou encore est-ce que vous voulez simplement vous « créer un patrimoine » ?

La stratégie à adopter sera totalement différente.

A un projet donné correspond une stratégie

Pour le gros argent, il n’y a pas 36 solutions.

Il y en a principalement 4 :

  • Soit vous achetez, rénovez (énergie) et revendez avec une marge importante,
  • Soit vous achetez à un prix très intéressant (argent) et vous revendez en créant par exemple des lots. Exemple marchand de biens, qui obtiennent des surfaces importantes a des prix intéressants mais ou le ticket d’entrée est très élevés et qui vendent à la découpe à des professionnels ou à des particuliers.
  • Soit vous faites de la location courte durée (énergie) ou délégation donc marge un peu moins élevée (argent). Attention toutefois aux règlementations en vigueur !
  • Soit vous achetez une surface, vous créez une pièce supplémentaire et vous le revendez.

Par exemple, vous avez la possibilité de récupérer des combles ou de réagencer le bien de manière à gagner une pièce supplémentaire. Vous  créez donc de la valeur à ce bien. Par des améliorations ou par des créations de pièces supplémentaires. Le prix en sera donc augmenté.

Pour obtenir une rente tous les mois, même principe.

 

Nous allons voir les 4 principaux axes sur lesquels vous pencher.

  • Soit vous faites de la colocation, (mon cheval de bataille) qui allie rentabilité, création de patrimoine avec peu de dépense d’énergie. Avant de vous lancer regardez le règlement de copropriété. S’il n’y a rien écrit à propos de la colocation vous avez le droit sinon passez à un autre projet ou adaptez vous à ce règlement.
  • Soit vous vous lancez dans la location classique non meublée (revenus fonciers),
  • Soit vous vous lancez dans location classique meublée (fiscalité avantageuse grâce aux Bénéfices Industriels et Commerciaux, BIC),
  • Soit vous vous lancez dans l’achat d’immeuble (petit ou gros) il y en a de toutes les tailles.

 

 

Et enfin, comment se créer un patrimoine, nous allons voir les 3 principaux axes :

 

Volontairement j’ai inscris l’achat d’immeuble, dans la rubrique « rente tous les mois ». Toutefois il est bien évident que je vais le positionner de nouveau dans cette catégorie.

 

  • L’achat d’un immeuble (le Saint Graal pour beaucoup d’investisseurs). Alors oui certes, c’est grisant d’être le propriétaire d’un immeuble. Car lui seul décide si des travaux doivent être fait ou non etc. Il n’est pas soumis au vote ni aux décisions de la copropriété. Toutefois, il faut avoir conscience que la population d’une ville se modifie. Ainsi ce qui est vrai à un instant T ne sera peut être plus vrai 5 ans après.

Je m’explique, par exemple si un quartier est réputé huppé, les prix vont flamber, et les locataires seront « recherchés ». Si toutefois, la mairie d’une ville décide d’accentuer l’accessibilité d’une quartier en y réalisant des travaux, nouvelles créations de lignes de bus, création de ligne de tramway, installation de commerces, il est probable que le quartier huppé devienne sans doute ce quartier.

C’est la raison pour laquelle, personnellement, dans ma ville, je préfère avoir des appartements un peu disséminés dans tous les coins en fonction des publics que je vise.

  • Une surface un peu plus grande à diviser (création de lots)
  • Le viager.

Petite anecdote sur le viager (ma 2e acquisition). Cela va certainement vous étonner mais toutes les personnes qui sont intéressées par l’immobilier n’ont pas forcément envie de gagner de l’argent à court ou moyen terme. Ainsi un de mes lecteurs et abonné (il se reconnaitra), m’a confié qu’il avait un travail qui lui permettait de gagner (très) confortablement sa vie. Cependant, même s’il a un salaire très important, cela ne fait pas tout. Il fait énormément d’heures et passe son temps à l’étranger. Résultats il n’aura pas ou très très peu de retraite en France même si actuellement il a un TMI (taux marginal d’imposition) très très important. C’est la raison pour laquelle, i la décidé d’investir dans des viagers. Peu lui importe aujourd’hui de donner une ou plusieurs rentes pour ses futurs biens. Il compte, lorsqu’il sera en âge de prendre sa retraite, sur la location de ses futurs biens.

En fait il existe autant de manière de « faire » de l’immobilier que d’individus qui souhaitent se lancer.

 

C’est la raison pour laquelle on me demande souvent : Audrey comment fait-on une bonne affaire ?

 

Je répondrais à cette question par 2 réponses distinctes.

 

  1. VOTRE bonne affaire ne sera pas MA bonne affaire. Car je ne sais pas ce dont vous avez besoin ni ce que vous souhaitez obtenir. A moins bien sur que vous m’exposiez vos objectifs. Au quel cas, je pourrais vous orienter.
  2. C’est vous qui créez votre bonne affaire et qui rendez quelque chose de peu rentable en quelque chose de rentable. Par rapport à votre manière de gérer votre ou vos bien(s).

 

Par exemple, si vous achetez un studio, vous avez 5 choix :

  1. Vous l’occupez,
  2. Vous le louez en location classique (non meublée),
  3. Vous le louez en location meublée,
  4. Vous le louez en location saisonnière,
  5. Vous logez un membre de votre famille.

 

Croyez-vous que vous obtiendrez le même résultat à la fin du mois en fonction de ce que vous allez choisir (a, b, c, d ou e) ?

Alors que, fondamentalement le studio vous coûtera le même prix au départ et cela quel que soit la destination que vous souhaitez lui donner et la taxe foncière sera identique non ?

Je pense que vous avez compris le principe.

 

Si vous pensez que cet article pourrait intéresser des personnes de votre entourage, n’hésitez pas à le partager.

Également pensez à :

 

  1. laisser un commentaire, juste en dessous,

    Laissez votre commentaire ici

    Laissez vos commentaires

  2. à vous inscrire sur le blog Les revenus autrement (vous aurez accès à des vidéos, des offres et des conseils exclusifs)
  3. à le partager sur Facebook
  4. à vous abonner à la chaîne Youtube. C’est gratuit !!!

Si vous voulez passer au niveau supérieur c’est maintenant que ça se passe. :-)

Vous serez ainsi, certain de ne rien rater. Car je vais publier de plus en plus sur ces supports

 

 

 

Apprenez à gagner plus que votre salaire avec l'immobilier
Vos données resteront confidentielles
Comments(2)
  1. pascal décembre 30, 2016
    • Audrey janvier 5, 2017

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles