Dans le dernier article, je vous ai posé une question.

En effet, je voulais avoir votre avis sur la question :

« Est-il préférable d’emprunter sur la durée la plus longue possible (afin de diminuer les mensualités et déduire les intérêts d’emprunt des impôts) ou une durée d’emprunt plus courte (afin d’avoir des mensualités plus importantes), et d’être débarrassé plus rapidement du crédit ? Et pouvoir réemprunter plus facilement, avec des loyers pleins, pour la suite. »

La vidéo d’aujourd’hui va traiter de l’un des cinq piliers pour accéder à l’indépendance financière.

Je vous laisse la visionner

Transcription :

Premier pilier : l’immobilier

Bonjour,

Je m’appelle Audrey, je suis la fondatrice du blog « Les revenus autrement ».

Bienvenue dans ce nouveau module.

Il s’agit d’un programme de 5 modules pour vous apprendre,  ou peut-être vous remémorer, ce que sont les 5 piliers de l’indépendance financière.

Je suis certaine que vous en connaissez déjà 4, nous verrons cela au fil de ce module, mais….le cinquième vous le connaissez, mais sans savoir qu’il était un pilier pour atteindre l’indépendance financière.

Nous allons commencer tout de suite par le premier que vous connaissez tous pour atteindre l’indépendance financière.

À votre avis quel est-il ? Je vais commencer par l’un de mes quatre piliers préférés, à savoir, « l’immobilier ».

Nous sommes en 2016 or, pour obtenir une rentabilité et davantage d’argent, il faut penser multi-locations ! Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire qu’il faut pour un même logement, penser à mettre plusieurs personnes dedans. Le but n’est pas d’entasser les personnes bien entendu, au contraire, mais le but est d’optimiser chacune des pièces, en l’occurrence c’est ce que je fais avec la colocation, pour louer un appartement à plusieurs personnes.

Je vais prendre l’exemple de mon troisième bien ; volontairement, j’ai acheté un bien de 77 m2 pour une mensualité de crédit actuel de 98 € par mois, et je le loue à 3 personnes différentes. Je loue donc cet espace de vie à 3 personnes au prix de 330 €, ce qui me fait, vous l’avez deviné 990 € pour une mensualité de crédit à 98 €. Pourtant, ce n’est pas uniquement cette solution-là qui peut être envisagée, vous pouvez également vous orienter, si par exemple vous avez une plus petite surface, vers ce qu’on appelle : « la location courte durée ». Au final, une fois qu’on a enlevé toutes les charges relatives à ce type de location, au final, on revient sur le rendement et la rentabilité que l’on peut obtenir en colocation.

Pour moi, ce sont les deux seuls types de locations, c’est-à-dire la multi-location, qui permette d’obtenir des rentabilités très importantes et des revenus mensuels ou des créations de patrimoines et ça, c’est très bien !

Je vais revenir également sur la colocation, elle peut vous permettre d’atteindre l’indépendance financière avec un seul bien.

C’est-à-dire qu’en fait, vous l’avez vu, si je voulais, je pouvais, je peux augmenter ma rentabilité en louant l’appartement et en le divisant encore. C’est-à-dire que je pourrais faire, si je le souhaitais, 5 chambres. Donc, si, dans mon exemple, je loue une chambre à 250 € chacune, avec 5 chambres, cela me fait : 1 250 €. Concrètement dans ce cas-là, j’atteins à peu  près l’équivalent d’un salaire. Et ça, pour un loyer de 250 €.

Ce que je veux dire, c’est que c’est une solution, dans l’immobilier, qui peut vous permettre de gagner de l’argent.

Il existe également d’autres solutions, vous les connaissez tous ; par exemple l’achat et la revente du même bien. Vous achetez un bien, vous le valorisez, vous le rénovez si vous êtes adroit de vos mains, il existe des matériaux maintenant à bas prix, mais de bonne qualité toutefois, et vous pouvez passer à la revente. Alors, en 2016, ce n’est pas forcément idéal de passer à ce type d’investissement pour pouvoir faire une grosse plus-value. Si vous y arrivez tant mieux, mais à l’heure actuelle on est plus dans la dynamique d’acheter, parce que les taux sont très bas, et mettre en location. Lorsque vous êtes en phase de revente, là, c’est un petit peu plus compliqué. Toutefois il y a des personnes qui tirent leur épingle du jeu et obtiennent de très, très bonnes plus-values dessus.

 

Bien sûr, si cette vidéo vous a plu ou si vous pensez qu’elle pourrait intéresser votre frère, votre cousin, vos amis ou vos collègues, n’hésitez pas à laisser un commentaire, juste en dessous, à la partager sur Facebook et à vous inscrire sur la chaîne Youtube. Si si dans cet ordre :-).

Vous serez ainsi, certain de ne rien rater. Car je vais publier de plus en plus sur ces supports.

N’hésitez pas, non plus, à me demander en « ami » sur Facebook.


5 commentaires

LAW HUNE · 04/04/2016 à 7:33

bonjour
oui je vais le faire.
merci
le petit j’aime
et le partage
A bientot

Nicolas LAW HUNE

Christian · 04/04/2016 à 5:24

Bonjour Audrey,

Comment peux tu payer 98 euros de remboursement ?
A plus
Cordialement

Christian

Sebastien · 05/04/2016 à 9:56

Bonjour Audrey,

Tu as tout à fait raison.
En effet, il devient indispensable de faire de la multi-location pour tirer les rentabilités vers le haut.
Ca me rappelle la vidéo qu’on a fait ensemble ! 🙂
En ce qui me concerne, j’ai choisi la location courte durée.

Le Second Des Cinq Piliers | Les Revenus Autrement · 06/04/2016 à 9:55

[…] Vous avez pu découvrir dans la dernière vidéo, quel était le premier des cinq piliers qui pourra vous permettre d’atteindre l’indépendance finan… […]

Le Cinquième Pilier | Les Revenus Autrement · 13/04/2016 à 5:18

[…] 1er pilier => l’immobilier => cliquez ici […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles