Liberté financière
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Atteindre la liberté financière

Je vous souhaite tout d’abord une excellente année. J’espère qu’elle vous permettra d’atteindre tous vos rêves. Que ce soit des rêves de bonheur, de santé, de travail, d’amour ou d’indépendance financière. C’est tout ce que je vous souhaite.

Dans la dernière vidéo, vous avez pu découvrir 2 méthodes qui vous permettront d’économiser « sans trop vous en rendre compte ».

Si vous souhaitez revoir cette vidéo, n’hésitez pas à cliquer ici

Dans ce nouvel article, nous allons voir ensemble :

les 10 principaux points à connaître lorsque l’on souhaite atteindre l’indépendance financière

Mais tout d’abord, qu’est-ce que la richesse.

La richesse n’est pas mesurée par les sommes que vous aller gagner mais par ce que vous arrivez à garder.

Point n°1 : les dettes sont l’ennemi de l’indépendance financière

Bien sur, nous ferons la distinction entre les « bonnes » et les « mauvaises » dettes. Les « bonnes » dettes représentent les investissements qui prennent de la valeur. Par exemple lorsque l’on contracte un crédit immobilier et que l’on loue ce bien, en contrepartie d’un loyer, pour un montant supérieur au crédit financier contracté. Ou encore lorsque vous empruntez pour créer votre entreprise ou pour financer vos études.

A l’inverse les « mauvaises » dettes peuvent être définie comme étant pour acheter quelque chose dont la valeur diminue. Par exemple l’achat d’une voiture à crédit ou encore le fait d’obtenir d’une carte avec des taux d’intérêt élevés (revolving).
Ne vous endettez pas pour un jouet. En effet, si vous voulez obtenir, cette télé 3D dernier cri, épargnez jusqu’à obtenir le montant désiré. Ne vous inquiétez pas elle sera toujours en vente dans 3 mois :-).

Essayez de distinguer vos désirs de vos besoins.

Point n°2 : faire la différence entre capital et épargne

En effet, est-il nécessaire d’acheter cette maison d’une surface habitable de 300 m2 alors que vous vivez seul avec votre épouse et que vos enfants sont grands ?
C’est un exemple, mais je pense que vous avez compris l’idée. Cela va dépendre de vos priorités. Car la règle de base sera la même à chaque fois.
En effet, il est nécessaire de dépenser moins que ce que l’on gagne. C’est une question de gestion et pas nécessairement de revenus.

Je vous donne un exemple, j’ai, dans mon entourage proche, une personne qui gagne très bien sa vie. C’est quelqu’un de travailleur, de compétent et d’intelligent. Ce qui lui permet d’obtenir certaines augmentations en cours d’année. Malheureusement, même s’il gagne 3 000€/mois, il réussit à en dépenser 3 500€. Ainsi à l’approche de la 40 e il a des dettes et n’a pas d’argent de côté. Il reste pieds et points liés à son employeur actuel.
A l’inverse, je connais une personne, en congé parental, qui élevait seule ses 2 enfants et qui réussissait à mettre de l’argent de côté.

Ce n’est pas forcément une question de montant mais une question d’attitude et de gestion.

Point n°3 : regardez le coût réel des choses

Par exemple, pour l’assurance, on préfère parfois la facilité des virements mensuels. Mais il est nécessaire, qu’une fois par an, vous fassiez le tour de vos dépenses récurrentes.
Ainsi, au lieu de payer 50€/mois pour une assurance quelconque. Vérifier s’il est préférable de mettre ces 50€ de côté et de payer en une seule fois, ou s’il vaut mieux garder le paiement mensuel qui coûterait plus cher ?. Faites des comparaisons.
Avez-vous des doublons dans vos assurances ? Par exemple sur la responsabilité civile. Ou l’assurance scolaire pour vos enfants, n’est elle pas inclue dans l’assurance de votre maison ou de votre voiture ?  Peut être serait il opportun de faire le point sur ce que vous payez ? Ainsi, ces 10€ récupérés par ci ou par la vous permettront, soit de rembourser plus rapidement vos autres crédits (maison etc) soit vous permettront de les mettre de côté, soit encore vous permettront de vous faire plaisir.

Point n°4 : vous l’avez déjà entendu des dizaines de fois

Il n’est pas certain que nous obtenions une retraite, comme nos parents et nos grands parents. Toutefois, les médias etc essaient de noyer le poisson. Mais on sait bien que lorsque l’on regarde « les vrais chiffres » un actif pour un retraité. Cela va être difficile d’obtenir une retraite qui nous permettra de vivre décemment.
Les caisses de retraite sont de plus en plus en retard pour verser les pensions de retraite. Sans parler du trou de la sécurité sociale. Personne ne vous doit rien. Vous êtes responsable de vos finances, de la création de votre retraite et de vos dépenses de santé.

Ainsi, peut être que cela vous permettra de réfléchir avant de dépenser cet argent en telle ou telle chose futile car peut être que vous en aurez besoin dans quelques années.

Il faut arrêter d’être de doux rêveurs.

Je vous prend un exemple, tous les 2 jours environ, j’entend mes collègues râler. En disant qu’elles seraient mieux dehors, ou encore qu’elles resteraient bien couchées ou bien qu’elle aimeraient gagner au loto etc.

Alors oui, je suis d’accord, j’aimerais aussi profiter de dehors, ou dormir un peu plus longtemps et parfois je fais une grille de loto.

Mais parfois, lorsque je les entend trop râler, je leur dis. Mais concrètement tu fais quoi pour que ça change ?  Si tu veux, prend ta journée en congé ou prend un temps partiel pour venir un peu plus tard non ?  Évidemment, la réponse est la même, c’est « non ». Par ce que je garde mes jours de congés pour l’été ou je gagne plus en étant à temps plein.

Voici un autre exemple, une de mes collègues a eu un accident de la vie. En fait, son mari et elle ont acheté une maison puis ont divorcés. Elle souhaitait garder la maison. Cependant, au niveau du rachat de soulte, c’était difficile mais pas impossible. De plus, l’ex mari a été « cool » car il lui a laissé sa part de la maison. Bref. Elle paît 800€ de crédit pour 1200 € de salaire.
Je vous passe certains détails. Je l’ai aidé à solder certaines dettes et faire en sorte qu’elle puisse garder sa maison.
Bref depuis plusieurs années, elle devait changer sa voiture. Car la sienne était vieille et essence.
Je lui ai proposé, car je changeait la mienne, de lui donner mon ancienne. Il s’agissait d’une 106 diesel, 5 portes. Elle était impeccable, tout avait été changé et refait à neuf et elle consommait peu.
Elle a refusé même si je la lui prêtait gratuitement. En prétextant qu’elle n’avait pas beaucoup de pêche (forcément c’est une diesel) mais elle est gratuite. Elle a donc préféré quelques mois après, trouver un nouveau compagnon et emprunter avec lui de quoi acheter une 406 essence.

Que dire de plus ?! Parfois, la vie fait des cadeaux mais peu savent les saisir

Point n°5 : faites le vide

J’ai lu récemment, dans un livre qui s’intitule  » le meilleur médicament c’est vous » du docteur Saldmann, qu’il était important de faire le vide afin de débarrasser son esprit et son corps de choses futiles. Ainsi, vous n’utilisez plus cette imprimante ? Vérifiez qu’elle fonctionne et soit vous pouvez la donner à votre voisine qui a des enfants, soit à une association soit vous pouvez la vendre. Débarrassez vous de ce qui ne vous sert plus. Les phrases comme « on ne sait jamais, ça peut toujours servir » sont des excuses pour entasser les choses. Personne ne pourra vous enlever vos souvenirs ni ce que vous avez vécu. Alors si les objets ont une histoire. Il est parfois temps de passe à autre chose.

Point n°6 : définissez vos objectifs

Le plus clairement possible.
Par exemple, il ne suffit pas de dire, je veux plus d’argent.
Mais il faut dire, je veux augmenter mes revenus et gagner 500€ de plus par mois.
Maintenant l’objectif et réalisable est défini, alors que fait-on pour le réussir ?
Plus votre objectif est clair plus votre cerveau mettra tout en œuvre pour aller vers cet objectif.

Objectif/Rêve + action = résultat

Si vous faites chaque jour la même chose, ne vous attendez pas à un résultat différent.

Point n°7 : ayez confiance en vous

Personne n’est à votre place. Votre vie est différente de celle de votre mère, frère, meilleur ami ou encore de votre voisin. Vous seul pouvez décider de ce qui est bon pour vous. N’écoutez pas les personnes qui vous conseillent et qui n’ont jamais osé se lancer.

Alors on commence par quoi ?

Point n°8 : L’éducation financière

Personne ne vous apprendra ça a l’école.
Apprenez à vos enfants à gérer leur argent. Parlez leur d’argent sans tabou. Apprenez leur a adopter les bons gestes. A comparer. Apprenez leur a épargner.
L’épargne peut se constituer à tout âge.
Il faut que ce soit un automatisme.
Lorsqu’il sont jeunes. Apprenez leur a mettre de côté une partie (10% ou plus) de leur salaire de l’argent qu’ils reçoivent a leur anniversaire ou encore à Noël. C’est lorsqu’ils habitent chez vous qu’ils ont la plus forte capacité à le faire. Car ils n’ont pas ou peu de dépenses.
Un des plus beau cadeau que vous pouvez leur faire c’est de leur apprendre à gérer. De plus, cette apprentissage est bénéfique sur bien des points. En effet, en plus de les responsabiliser. Cela vous permettra, en tant que parent, d’être « plus serein » plus tard, à ce niveau, lorsqu’ils seront adultes.

Point n°9 : arrêtez d’avoir des idées reçues

Jamais on ne me prêtera car j’ai un CDD. Ou encore parce que je suis trop jeune, trop vieux, trop grosse. Pas assez ci ou trop ça. STOP, si vous voulez obtenir quelque chose, rien ne vous empêchera d’y parvenir.

Un autre exemple, je discutais immobilier avec une collègue qui me demandait des conseils et accessoirement si je connaissais un bon courtier. Je répondais par l’affirmative. On discutait et elle me demandait si j’étais passé par lui et comment je le connaissais. Je lui ai dis que je l’avais contacté pour l’achat de mon 3ème bien. Puis une autre de nos collègues est passé, et m’a dit. Quoi ton 3ème bien ? Tu as eu un héritage ? Tes parents sont morts ? Ce n’est pas possible parce qu’avec ce que l’on gagne ici etc. J’ai laissé courir. Car ce qu’elle ne sait pas c’est que quand on veut on peut. Ainsi, pour ceux qui me suivent savent que mon appartement a été acheté pour moitié grâce aux gains des jeux radios (si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à vous rendre sur cette page, je vous explique tout) et pour l’autre moitié. Grâce à un emprunt. Donc grâce à mon CDI. Le second a été payé cash, grâce aux jeux radios et aux économies faites. Et le 3 e a été payé en partie grâce à un emprunt et aux économies.

Alors oui effectivement, il n’est pas commun de jouer aux jeux radios. Mais lorsque nos objectifs sont définis et que nos idées sont claires, des solutions sont trouvées.

Donc utilisez au maximum les avantages que vous pouvez avoir. Comme le fait d’avoir un CDI, ou le fait d’avoir une compétence dans quelque chose etc. Sachez également qu’il sera très rare que vous accédiez à l’indépendance financière grâce uniquement à votre travail salarié. Il faudra donc que vous développiez d’autres sources de revenus. Multipliez les de manière à ne plus être dépendant d’une seule source (probablement votre travail salarié).

Si vous ne demandez pas, vous n’obtiendrez pas. Ceci est valable dans n’importe quel domaine de la vie. Travail, amour, etc

Alors oui il est probable que vous n’obteniez pas forcément un oui la première fois. Mais ce sera sans doute le cas, la seconde ou la troisième fois.

Point n°10 : l’investissement

Apprenez également à investir une partie de l’argent que vous gagnez.
En effet, vous avez vu dans le point n°8, qu’il était « recommandé » de mettre 10 % de vos revenus de côté sur des supports tels que le livret A, pour l’avoir à disposition tout de suite ou encore sur des assurances vie. Vous pouvez également penser à l’investissement. C’est tout à fait possible et ce, quels que soient vos revenus.
Garage, location. Courte durée, colocation etc. C’est assez simple d’investir dans l’immobilier à condition de savoir comment s’y prendre. Nous pouvons voir cela à travers différents articles du blog. Vous l’avez peut être remarqué. Ces derniers temps, je publie un peu moins d’articles sur le blog.
Car, je prépare une grosse formation sur la colocation (mon domaine de prédilection). Elle sera encore plus complète et bourrée d’exemples concrets.
Donc, si vous avez prévu d’investir dans ce type de location, patientez encore quelques jours. Je vous tiendrais informé de sa sortie.

Point n°11 : vous avez toutes les cartes en main, à vous de jouer maintenant.

Bien sûr, si cet article vous a plu ou si vous pensez qu’il pourrait intéresser votre frère, votre cousin, vos amis ou vos collègues, n’hésitez pas à laisser un commentaire, juste en dessous, à le partager sur Facebook et à vous inscrire sur la chaîne Youtube. Si si dans cet ordre :-).

Vous serez ainsi, certain de ne rien rater. Car je vais publier de plus en plus sur ces supports.

 


4 commentaires

Nicolas · 04/01/2016 à 8:55

Super article !
J’aime bien le passage référent à la transmission des connaissances, c’est mon karma.
Le seul hic, c’est que je ne suis pas un fan de l’indépendance financière !
Mais sinon tu aurais peu dire les 10 règles de vie à connaitre. 😉
Nous sommes tous concerné.

Esra · 22/02/2016 à 1:23

Coucou,
J’adore ton article 🙂 Il est très complet et vraiment captivant. Le point 10, ça me connait et suis tout à fait d’accord. Investir pour épargner !

Laura C. · 22/03/2017 à 4:42

Super article Audrey, merci !
Je te rejoins sur l’ensemble des points.
Mon résumé, tu me diras si tu es d’accord : c’est à chacun d’apprendre puis transmettre, de se responsabiliser et surtout de se bouger le c.. 😉
A bientôt
Laura C

Surmonter les obstacles (motivation en vidéo) | Les revenus autrement · 28/01/2016 à 7:35

[…] Dans le dernier article vous avez pu découvrir 10 règles à connaître lorsque l’on souhaite accéder à l’indépendance financière. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles