Je sais que ce n’est pas la première fois que vous voyez ce titre. Toutefois, nous allons l’aborder de manière différente.

En effet, nous allons voir, en fonction de vos objectifs comment aborder l’immobilier.

Vous le savez sans doute. Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, le meilleur moyen est de rester locataire.

Pourquoi ?! Car la banque vous octroiera plus facilement un prêt si vous n’en n’avez pas en court. Sachant que votre loyer « ne compte pas » dans votre capacité d’endettement.

En effet, nous parlons de taux d’endettement. Vous savez qu’en France, celui ci est donné à titre indicatif à 33 %. Or il est tout à fait possible d’aller au delà.


En fait, plus précisément la banque ou l’organisme prêteur va regarder votre reste à vivre. Et va faire l’état de vos dépenses/recettes.
Lorsque l’on demande un prêt, on « accepte » de subir une petite enquête de la part de l’organisme prêteur.
Comme je vous le disais, il est tout à fait possible de dépasser ce seuil indicatif des 33 % pour vos futures acquisitions.

Toutefois, en matière d’immobilier, il n’y a pas de situation idéale.

Et parfois, on découvre l’immobilier un peu par hasard. Et souvent lorsque l’on a déjà acheté sa résidence principale. Alors comment faire dans ce cas là ?!

Et bien, il va falloir que vous connaissiez votre nouvelle capacité d’emprunt.

Si toutefois vous êtes déjà au taux d’endettement maximum. Il va falloir que vous fassiez un choix.

– Soit vous indiquez à votre organisme prêteur que vous recherchez une nouvelle résidence principale (et mentionnez que votre lieu d’habitation actuel sera mis en location avec un loyer prévisionnel de X €, estimation d’agences immobilières à l’appui)
– soit vous revoyez votre projet d’investissement à plus tard (je n’aime pas du tout cette solution)
– soit vous vendez votre résidence principale, (ou quelque chose de valeur, entreprise, actions en bourses etc.) pour investir dans l’immobilier locatif. Mais selon certaines règles.

Pour revenir au sujet principal de l’article. En fait, il faut que vous vous projetiez sur du moyen terme 5/7 ans.

Les questions à vous poser si vous êtes locataire :

Quel est le prix moyen de location pratiqué dans la ville où vous résidez et/ou de l’appartement dans lequel vous vivez.
Si le fait d’être propriétaire vous fais donner une mensualité nettement supérieure à celle que vous donnez actuellement pour un confort équivalent. Alors, il est préférable d’investir dans l’immobilier locatif et rester locataire. Vous pourrez ainsi vous dégager des revenus complémentaires.

D’autres questions peuvent vous permettre de vous aider à faire un choix :

Est-ce que vous pensez rester dans la région ?
Est-ce que votre famille va s’agrandir, se réduire ?
Qu’en est-il de votre travail, de celui de votre conjointe, de l’avenir de vos entreprises ?
Y a t’il des écoles à proximité ? Maternelle, collègue, université ?

Certaines personnes ne rêvent pas à tout prix d’être propriétaire. Car le fait d’être locataire peut receler plusieurs avantages et notamment celui de la liberté.
En effet, il vous suffit de donner votre dédite à votre propriétaire. Et 3 mois après,vous serez libre d’habiter ou bon vous semble. Lorsque l’on est propriétaire. C’est un peu plus compliqué.

Voici un exemple, une de mes amies, a un conjoint militaire. Leur famille doit déménager tous les 5 ans. Ils ont fait le choix d’acheter à chaque fois leur résidence principale.
Ce qui, en soit, n’est pas une mauvaise idée. Toutefois, la période actuelle n’est pas très propice à l’achat/revente. Ils ont donc réussi à revendre leur bien en général juste au prix où ils l’avaient acheté.
Le « problème » est que mon amie doit à chaque fois recommencer à zéro dans son travail. Car les mutations ne sont pas possible. Elle ne peut donc avoir que de petites augmentations mais ne peut accepter des postes à responsabilités.

Dans leur cas et afin de leur générer des revenus complémentaires notamment pour la « retraite » de mon amie. Je pense qu’il serait opportun qu’ils investissent dans l’immobilier locatif. Cela lui permettrait de « rattraper » les années de mutation perdues. En terme d’absence de revenu.

Le fait d’acheter n’est pas anodin. Car, même si on ne connaît pas l’avenir, il faut toutefois essayer de se projeter sur du moyen/long terme. Et essayer d’anticiper son avenir.

Et vous qu’en pensez-vous ? Expliquez- nous dans quel cas, à votre avis il est préférable de rester locataire ou de devenir propriétaire.

Bien sûr, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, juste en dessous, à le partager sur Facebook et à vous inscrire sur le blog et sur la chaîne Youtube. Si si dans cet ordre :-).

Vous serez ainsi, certain de ne rien rater.


9 commentaires

Sebastien · 23/12/2015 à 9:36

Je partage en tout point de vue ton raisonnement.
Si c’était à refaire, je n’achèterais pas ma résidence principale, mais je la louerai.
Voici les raisons :
– nous avons placé une très grosse partie de notre épargne dan ce la RP, et cet argent…dort…
– a produit équivalent, notre RP se louerait moins cher que le coût du crédit

Moralité : nous aurions pu utiliser l’épargne qui dort pour la consacrer à d’autres projets immobiliers qui eux rapporteraient…

C’est un débat vieux comme le monde, mais je fais partie de ceux qui pensent que la RP est un passif et non un actif…

    Didier-Fabrice · 28/12/2015 à 5:45

    Désolé mais il n’y a pas à penser ou ne pas penser. Il y a une définition à actif et ce n’est pas celle qu’on trouve dans les bouquins d’Olivier Seban.
    Un actif est un élément du patrimoine dont on attend un avantage économique futur. A terme une résidence principale te permet d’économiser un loyer ce qui constitue le fameux avantage économique de la définition
    Mais c’est vrai que pour vendre des formations à des décérébrés c’est plus commode de dire actif = des sousous qui rentrent dans ta popoche passif= des sousous qui sortent de ta popoche.

    Si tu as l’impression d’avoir un « passif » avec ta résidence principale c’est tout simplement parce que tu as acheté un actif dont l’avantage économique futur est peu palpable en termes plus simples un investissement a priori bien peu rentable.

    Le problème ne réside pas dans RP ou investissement locatif mais dans achat rentable ou pas. Si tu fais un investissement locatif dont le loyer ne couvre pas la mensualité malgré le fait d’y avoir en plus placé une très grosse partie de ton épargne c’est le même problème que pour ta RP.

David · 24/12/2015 à 10:34

Bonjour,
je pense que le débat est un faux débat.
Il n’y a pas d’avantage spécifique à être locataire ou propriétaire.
Tout dépend d’un ensemble de chose, tel que la durée de maintien dans le logement, le coût du logement, …
Ainsi dans le cas de votre amie, l’immobilier physique n’est pas adapté, car rapidement, l’éloignement posera problème.
Par contre la pierre papier (SCPI, SIIC, REIT) devrait lui convenir davantage.

Au niveau de l’habitation et du crédit, la situation est bien plus complexe.
Certaines banques apprécient énormément que vous ayez une RP, en particulier, si vous avez déjà bien entamé le CRD.
D’autres comptent le loyer comme un crédit (en gros, ils ont une case logement).
Dans tout les cas, le reste à vivre sera diminué du loyer (car vous devez vous loger).

Non le vrai problème est une RP en début de remboursement avec un gros CRD.

Après Comme Sébastien, si je devais le refaire, je ne referais pas l’erreur d’acheter ma 1ère RP.
Son coût est trop élevé par rapport à mon usage.
J’ai bêtement suivi le courant sociétale, et maintenant je suis enlisé avec celle-ci.

Ceci dit, j’ai déjà racheté ma futur RP, mais le coût est bien moins élevé.
Ce qui fait qu’en conservant la même échéance finale que le 1er emprunt, le crédit est plus faible. (et après vente de la 1ère RP, on fera quelques remboursements anticipés)

Donc l’achat ou non de la RP est à mon sens le résultat de l’équation entre lieu de vie et durée de résidence.

Didier-Fabrice · 28/12/2015 à 6:34

Il y a un truc qui me fait marrer dans ces pseudos études c’est qu’en investissement locatif on a toujours des mensualités inférieures au loyer encaissé alors qu’en achetant sa RP on a des mensualités très largement supérieures au loyer qu’il faudrait débourser pour le même bien…

Pourtant, par symétrie, cela signifie que si notre locataire avait acheté l’appartement qu’on lui loue il rembourserait moins de crédit que ce qu’il nous verse de loyer…

«Trop de familles vivent dans des quartiers malfamés, et paient aux propriétaires des loyers trop élevés pour des pièces sans espace» De là tirez le cinquième des sept moyens de garnir une bourse vide…

Nicolas · 04/01/2016 à 12:41

Bonjour,

C’est une question que je me pose d’acheter ma RP. Je ne sais pas dans quelle banque vous dites qu’ils ne prennent pas le loyer dans le calcul du taux d’endettement mais j’aimerais bien que vous donniez 2-3 noms. Je côtoie beaucoup de banques en ce moment et mon loyer de 700 € n’y échappe pas ^^.

Pour le reste, en étant locataire le loyer par quand même à la poubelle. Si on prend une période de 7 ans comme dans l’exemple : 700 x 12 x 7 ça fait tout de même près de 60 000 € d’envolés. Même s’il faut payer la taxe foncière en plus et quelques travaux je ne vois pas où l’on est gagnant de rester locataire ?

Nicolas

Acheter un bien immobilier RES · 13/01/2016 à 1:47

Je suis entièrement d’accord avec le raisonnement de Nicolas. Je pense qu’il n’y a pas mieux que d’être propriétaire. Comme je dis, et je le répété toujours, l’investissement immobilier c’est un investissement qui dure dans le temps.

BJean13 · 04/05/2016 à 9:37

Bonjour,

En ce qui me concerne, je préfère devenir propriétaire de ma résidence afin de n’avoir plus de loyers à payer par la suite.

Eric · 05/09/2016 à 10:19

J’ai aussi fait le choix (avec ma famille) d’être locataire d’une grande maison avec jardin qui me coûte beaucoup moins cher que si nous l’avions achetée.
En plus, quand il y a des travaux, c’est le propriétaire qui les payent.
Par contre je suis propriétaire de plein d »actifs » qui me permettent de payer mon loyer et plus 🙂
On peut donc posséder du foncier et être locataire (de sa RP) 🙂
Faites vos calculs 🙂

2 méthodes simples pour économiser | Les revenus autrement · 27/12/2015 à 10:22

[…] dernier article intitulé Propriétaire vs Locataire a suscité pas mal de réactions (surtout sur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles