Vous avez été nombreux à visionner la dernière vidéo et je vous en remercie.

En effet, vous avez pu voir qu’il y avait un critère très important à prendre en compte lorsque l’on achète. Que ce soit sa résidence principale ou pour de l’investissement locatif. Parfois lorsqu’on a la tête dans le guidon on oublie « l’essentiel ».

Si vous voulez voir ou revoir la dernière vidéo, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien.

Dans ce nouvel article, je retourne « aux sources ».

En effet, vous savez que je suis une « spécialiste », entre autre, de la colocation.

La colocation peut sembler être à la portée de tous. Mais certaines informations et précautions sont indispensables lorsque l’on souhaite louer en toute tranquillité et obtenir une excellente rentabilité sur la durée.

Ainsi, je reçois beaucoup de mails de personnes qui souhaitent obtenir mes conseils.

Il y a peu, j’ai reçu plusieurs mails qui m’ont incité à rédiger cet article.

A partir du moment ou vous louez un bien vous appartenant à une personne vous devez respecter certaines « règles » afin d’éviter d’avoir des ennuis par la suite.

Je m’explique.

Vous le savez sans doute, lorsque je mets un bien en location (en colocation plus exactement), je m’assure de plusieurs éléments.

En effet, je pense qu’il est préférable de « s’asseoir sur 1 mois » de loyer plutôt que de faire le mauvais choix quant à un futur colocataire. Qui pourrait, par la suite, vous apporter bien plus d’ennuis que la seule perte d’un mois de loyer.

Comme, je le disais précédemment, bon nombre de mes « confrères » qui pratiquent la colocation viennent souvent vers moi lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes avec leurs locataires. Nous trouvons par la suite des solutions à leurs problèmes.

En fait, pour la plupart, ils ont mis en location un bien sans connaissance du marché au préalable.

Afin d’éviter d’en arriver là, je vais vous donner des conseils basés sur mon expérience en colocation qui remonte à plus de 10 ans maintenant.

Ainsi, lorsque je mets en place une (co)location, je procède de plusieurs manières.

  1. Lorsque des futurs locataires visitent l’appartement à louer, je ne leur donne pas de réponse immédiate. Je les informe que je leur rendrais une réponse avant telle date. Dans tous les cas je rend une réponse.
  2. Je discute avec les personnes qui visitent l’appartement afin de connaître (leur âge, leur profession ou les études suivies actuellement, la durée éventuelle de la colocation,…)
  3. Je leur demande également si elles ont déjà vécues en colocation,
  4. Lorsque j’ai fais mon choix, et avant de prévenir les autres personnes qu’elles n’ont pas été retenues, je leur informe des documents que j’exige avoir avant l’entrée dans les lieux. Ainsi cela me laisse une porte de sortie au cas ou une personne choisie me ferait « faux-bond ».

Les documents que je demande sont (entre autres),

  • copies bail x 3 (locataire, garant, moi),
  • pièces identités (locataire + garant),
  • les 2 derniers avis d’imposition des garants (et du locataire dans le cas d’un actif),
  • les 3 derniers bulletins de salaires des garants (et du locataire),
  • chèque du loyer en cours ainsi que le chèque de caution (j’informe que j’encaisserais les 2 et que je rendrais le chèque de caution dans les 2 mois qui suivent le départ),
  • (…)

Actuellement, avec internet, les mails, les MMS etc, il est très facile d’obtenir rapidement ces documents.

C’est la raison pour laquelle, j’informe les locataires qu’ils obtiendront les clés une fois la liste des documents complète.

Les locataires sérieux fourniront absolument tous les documents demandés sans aucun problème et dans des délais très rapides. Les personnes un peu moins sérieuses prendront du retard ou diront qu’elles n’ont pas pu obtenir tel ou tel document.

Si les documents ne peuvent être fournis avant, ils seront plus difficiles à obtenir par la suite une fois la location mise en place.

Egalement, ne vous précipitez pas sur le 1er locataire qui souhaite prendre votre appartement (Même si vous avez une mensualité de crédit).

Donnez-vous quelques jours. Fiez-vous à votre instinct. Ainsi, si vous avez un mauvais feeling avec une personne, écoutez-vous.

Ces conseils sont vraiment très simples. Mais ils pourront « vous sauvez la mise » en cas de problème.

Le but est justement d’éviter au maximum les problèmes afin que vous n’ayez pas à gérer des évènements désagréables par la suite. C’est important pour vous et pour continuer à vous occuper de vos biens en toute sérénité.

Si booster vos revenus avec l’immobilier vous intéresse, j’ai développé un nouveau concept.

En effet, je « m’invite » chez vous et je vous donne mes conseils pour booster vos revenus immobiliers. J’étudierais votre situation au cas par cas.

Si ce concept, vous intéresse, n’hésitez pas à déposer votre candidature ici :

http://les-revenus-autrement.fr/?p=706

Bien sûr, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, juste en dessous, à le partager et à vous inscrire sur le blog et sur la chaîne Youtube. Si si dans cet ordre :-).

Vous serez ainsi, certain de ne rien rater.

 

 


3 commentaires

David · 30/11/2015 à 2:36

Je confirme pour suivre son feeling.
Quand on rencontre un candidat, on sent rapidement, si un point nous gène.
Mais, on a tellement l’habitude de ne pas écouter la petite voie, qu’on a souvent la tendance à aller outre celle-ci.

Nous l’avons fait une fois, et on a eu des impayés.
Nous avons eu un demi doute une autre fois, et on a une emmerdeuse.
Donc maintenant la règle est sans pitié : si doute, on élimine le candidat.

SURDEAU · 30/11/2015 à 5:30

Bonjour,
Merci mille fois pour ce partage de judicieux conseils pour une sélection réussie de candidats à la colocation.
Bonne fin de journée.
Au plaisir d’échanger avec toi,
Jérôme Surdeau

    Audrey · 30/11/2015 à 10:07

    Bonjour Jérome,

    Je te remercie pour ton message.

    J’espère que cet article te seras utile pour la suite de tes projets :-).

    A bientot.

    @micalement

    Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles