Dans la dernière vidéo, vous avez pu voir l’interview d’Aurélien ou

comment un jeune homme de 24 ans seulement va atteindre l’indépendance financière plus rapidement que prévu.

Si vous n’avez pas vu cette vidéo, n’hésitez pas à cliquer sur le lien juste en dessous.

==>> Je découvre Aurélien

Cette nouvelle vidéo, va, j’en suis certaine beaucoup vous plaire.

En effet, on me demande souvent quelle est la location la plus rentable et combien est ce qu’il faut de biens pour pouvoir accéder à l’indépendance financière.

Découvrez tout cela dans cette nouvelle vidéo.

Transcription :

Bonjour et bienvenu sur le blog les revenus autrement

Dans cette nouvelle vidéo nous allons voir ensemble : combien de biens est-ce qu’il faut pour devenir financièrement indépendant.

Déjà, dans un premier temps vous aller devoir vous fixer votre objectif.

Car si on ne se défini pas d’objectif chiffré au préalable ce sera difficile d’atteindre cette indépendance financière.

Par exemple pour ma part je souhaite obtenir 1500 € par mois de revenus complémentaires qui découlent de l’immobilier.

Dans un deuxième temps vous devez vous renseigner sur le type de location que vous souhaitez pratiquer.

La location qui vous apportera le plus de rentabilité actuellement et dont on parle beaucoup est la location Saisonniere. Cependant il faut que vous sachiez qu’avant de tout automatiser cela vous demandera beaucoup de travail et d’énergie.

Le second type de location qui vous apportera beaucoup sera la colocation. Personnellement c’est le type de location que j’affectionne particulièrement. Car il allie très forte rentabilité et « tranquillité ». Je m’explique. Les locataires sont souvent des étudiants. Dont le « travail » lié à la mise en place des baux, des états des lieux se fera certes au vi du nombre de colocataires mais également 2 fois dans l’année (s’il n’y a pas de départ dans la colocation).

Donc pour répondre à la question de départ. De combien de biens avez vous besoin pour devenir financièrement indépendant.

1 seul bien géré en location saisonniere pu en colocation pourront être suffisants.

Bien sûr ces biens devront être meublés. Ce qui augmentera de fait votre rentabilité.

 

Bien sûr, si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous, à la partager et à vous inscrire sur le blog et sur la chaîne Youtube. Si si dans cet ordre :-).

Vous serez ainsi, certain de ne rien rater.

 

PS : un peu d’indulgence, cette vidéo a été tournée en 1 shot 🙂


6 commentaires

Jean · octobre 5, 2015 à 11:02

Bonjour,

Merci pour cette vidéo ; les vacances ont l’air sympathiques!
Je pense que de commencer par de la location saisonnière permet d’obtenir les meilleurs rendements. Puis au fur et à mesure de l’accroissement de son patrimoine, et pour rechercher un peu plus de sécurité et de calme, on peut modifier ses investissements de manière à calmer en sérénité.

A très bientôt.

Audrey · octobre 5, 2015 à 11:10

Bonjour Jean

Je te remercie pour ton commentaire.

Voilà c’est exactement ce dont je voulais parler.

C’est une excellente stratégie.

A très vite

@micalement

Audrey 🙂

daniele · octobre 5, 2015 à 2:15

Bonjour,
Dans le calcul de revenus vous ne parlez pas si vous avez des emprunts à rembourser , ce qui réduit d’autant le montant des revenus hors fiscalité bien entendu !
Merci

Cordialement

arnaud · octobre 5, 2015 à 6:06

Bonjour Audrey,

Petite question comment fait tu pour convaincre les agence de prendre en gestion tes biens sous colocation ?

Merci

Didier-Fabrice · octobre 5, 2015 à 10:53

Bonjour Audrey,

Si on pousse le bouchon aucun bien peut être suffisant : on peut tout à fait être rentier en vivant sur le capital généré par la vente de ses biens. Il faut juste ne pas se tromper sur la date de son décès 😉

Si on souhaite vivre de ses revenus de ses locations un seul bien me semble assez chaud non pas pour le montant généré mais pour une gestion du risque. Lorsqu’on a un salaire qui tombe on peut prendre des risques (ça a en tout cas été ma stratégie qui m’a permis de prendre une retraite de milieu de vie) mais lorsqu’on compte sur ces revenus pour vivre la vacance locative risque de poser des problèmes (sauf bien sûr si on a une épargne de précaution suffisante)

Elodie et Greg · octobre 6, 2015 à 6:07

Hello Audrey,
Sympa la vidéo avec le ciel bleu et le bord de mer 🙂
Difficile question… Mais effectivement comme tu le soulignes plus les rentabilités sont hautes moins il est nécessaire d’avoir de biens.
Nous on aime bien l’idée d’avoir un peu de tout (loc nue, meublée, saisonnière) pour diversifier les risques et le travail associé.
A++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles