Je discutais il y a quelques jours avec un ami, investisseur Belge qui se reconnaîtra :-). Il m’a donné l’idée de faire cet article.

Vous le savez sans doute il y a les bonnes et les mauvaises dettes.

Les bonnes dettes sont, ce qui peut vous rapporter. Par exemple : l’immobilier. Lorsque vous louez un bien sur lequel vous avez un emprunt. Emprunt, qui, rappelons le, doit être nettement en dessous du loyer que vous percevrez mensuellement. C’est ce que l’on appelle l’autofinancement.

Puis il y a les mauvaises dettes.

Nous sommes, de plus en plus, dans une société tournée vers la consommation. Les publicitaires l’ont bien compris. Nous sommes sans arrêt appâtés par tel ou tel objet dont nous « aurions » besoin sous peine d’être qualifié de « looser ». Le résultat fait, les ménages ne se posent presque plus de question lorsqu’ils contractent un crédit car c’est devenu très facile. Mais là ou le bas blesse, c’est lorsque le montant de tous les crédits mensuels cumulés est égal voire même est supérieur aux entrées d’argent.

 

Alors que peut être est ce votre cas.

Peut être que vous avez déjà effectué sur google des recherches telles que :

  • comment régler ses dettes
  • comment rembourser ses dettes
  • rembourser ses dettes
  • comment rembourser ses crédits rapidement

 

Alors plus de panique,

Je vais vous donner LA méthode qui a fait ses preuves si vous voulez assainir vos finances. Elle est extrêmement efficace et totalement gratuite.

Toutefois, votre première règle à mettre en place va être l’honnêteté. Il faut que vous soyez conscient de vos entrées/sorties et vouloir vraiment inverser la tendance.

Alors commençons par le début.

1) Il faut que vous listiez (sur un papier, une feuille Excel,…) vos entrées et vos dépenses (1 colonne pour chacune). Soyez honnête avec vous. Indiquez toutes vos dépenses. Cela passe par le pain au chocolat acheté sur la route, au crédit de la voiture,…

Bien souvent, les personnes qui contractent des crédits ne font pas leurs comptes. Ainsi, elles ne savent pas réellement combien et dépenses et ou passe cet argent.

2) Maintenant, il va falloir faire un budget. C’est une phase très importante. Je sais, c’est un peu pénible, mais c’est le début de la fortune. Rappelez-vous que tous les investisseurs et les personnes riches appliquent la règle la plus enfantine qui soit. Elles dépensent moins que ce qu’elles gagnent. L’inverse est valable également. Mais ceci est une autre histoire. Nous allons déjà voir comment faire pour être en cohérence avec ce que vous percevez actuellement.

Un budget et la prise en main de ses finances se font pas à pas. Alors pas de panique.

3) Mettez en place une épargne. Je suis sure que vous allez me faire des yeux tout ronds. Mais c’est un excellent conseil. Je sais que cela peut être paradoxal. Mais ce n’est pas parce que vous avez des dettes (voire même que vous êtes en surendettement) que vous ne pouvez pas épargner.

L’épargne doit être prélevée à la source. Et non pas après avoir tout payé. Vous devez vous faire mensualiser un pourcentage dès votre entrée d’argent. Ce pourcentage peut-être minime, 1 %, 5 % 10 % de votre entrée d’argent. Mais il doit être mis en place. Psychologiquement, vous êtes déjà en train d’inverser la tendance.

4) Listez tous vos crédits par taux d’endettement (méthode Robert Kiyosaki).

Par exemple :

Cartes de crédit => 19 %

Canapé => 15 %

Crédit voiture => 6 %

(…)

5) Maintenant c’est là ou c’est intéressant. Vous devez rembourser en priorité les crédits qui ont le plus gros taux d’endettement. Ainsi lorsque ceux-ci seront terminés, il vous restera au final plus d’argent. Car les taux d’intérêts s’amenuiseront également.

Plusieurs choix s’offrent à vous (si c’est possible).

– Soit vous faites un rachat de crédit et remboursez une seule mensualité qui englobe tous vos crédits.

– Soit vous modulez vos mensualités des crédits. Je m’explique vous pouvez augmenter la mensualité du crédit qui a le plus gros pourcentage d’intérêt et diminuer la mensualité du crédit ayant le plus petit pourcentage d’intérêt.

Par exemple. Si vous aviez des mensualités de crédits de 50 € (à 19 %) + 30 € (à 15 %) + 20 € (à 6 %). Essayez de les moduler en 80 € (à 19 %) + 15 € (à 15 %) + 5 € (à 6 %).

– Soit vous ne changez pas les mensualités de crédit que vous avez actuellement. Mais vous ajoutez, par exemple 30 € de plus sur le remboursement du crédit ayant le taux d’intérêt le plus important. Cet ajout sera, bien sûr, à retirer d’un autre pôle de dépense. (Peut-être de l’accumulation de pains au chocolat dont je vous parlais dans le 1) :-)).

Ensuite, une fois que le crédit qui a le taux d’intérêt le plus important sera remboursé vous pourrez employer la même méthode pour le second taux le plus important etc.

Vous pourrez dès lors, envisager l’avenir plus sereinement et enfin vous permettre d’investir dans des dettes qui vous permettront réellement de l’argent :-).

C’est l’objectif à court et moyen terme.

Dites-vous que c’est possible et réalisable 🙂 Courage.

Racontez-nous vos expériences, si vous avez été confronté à ce genre de situation. Quelles ont été vos solutions ?

Bien sûr, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous, à le partager, à vous inscrire sur le blog et sur la chaîne Youtube. Vous serez ainsi, certain de ne rien rater.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles