Une des principales préoccupations d’un investisseur est d’une de ne pas avoir d’impayé de loyer et de deux de minimiser les vacances locatives qu’il pourrait avoir.

La première règle d’un investisseur est d’acheter ou de posséder un bien qui se trouve être dans une zone à moyenne voire à forte demande. Cela limite très grandement le risque potentiel de carence locative. Attention au revers de la médaille qui sera, de fait, un coût d’achat du logement important. Calculez bien votre autofinancement.

Les vacances locatives, c’est quoi au juste. Il s’agit tout simplement de la période qui se situe entre 2 contrats de location. Cette période ou il n’y a pas de loyer versé.

Ces périodes ne sont pas problématiques en soi, tant qu’elles ne durent pas une éternité. Car en fonction de vos locataires et du type de logement que vous louez, vous pouvez en avoir à de plus longues ou de plus courtes périodes. En effet, un propriétaire qui loue un appartement de 120 m² mettra, en général, un peu plus de temps à le louer plutôt qu’une personne qui loue un studio. Également, une personne qui loue son appartement a des étudiants, va, de fait, avoir plus de chance d’avoir une carence locative sur les mois d’été. Cela devra être pris en compte lors du loyer demandé sur les mois occupés.

Toutefois, il existe des solutions pour pallier à ces vacances locatives  garantie loyer impayé. En effet, vous pouvez tout à fait souscrire à un contrat d’assurance contre la carence locative. Vous pourrez également vous renseigner sur les assurances contre les loyers impayés. Tout cela sera à voir auprès de votre assureur. En général cela représente un pourcentage du montant du loyer et des charges que vous percevez (environ 3 à 4 %). En fonction du type de contrat contre les risques locatifs que vous aurez souscrit. Vous pourrez percevoir un remboursement des loyers non perçus pendant une période prédéfinie.

Astuce : vous pourrez déduire vos cotisations d’assurance de vos impôts fonciers.

Mais le but est de réduire voire de faire en sorte que vous n’ayez pas tout de carence locative.

Voici quelques exemples, qui vous permettront de faire diminuer ce taux de non-location.

* Renseignez-vous dans le quartier du logement que vous louez. Regardez les prix qui y sont pratiqués pour une surface équivalente à la vôtre. Vous aurez alors 2 solutions.

Positionnez-vous légèrement plus bas que la moyenne qui est pratiquée dans le quartier. Il est préférable de baisser de quelques euros le loyer mensuel demandé, plutôt que n’avoir aucun locataire pendant une certaine période. Vous pouvez également offrir des prestations supérieures pour le même prix voire pour un prix supérieur. Par exemple, vous le louiez vide, et vous avez une carence locative ? Essayez de le louer en logement meublé.

* Profitez de la période où il n’y a personne dans votre logement pour lui refaire une beauté. Changez la cuisine (s’il y a besoin) et rafraichissez les pièces. Puis une fois ces travaux faits, prenez des photos. Elles vous seront utiles pour la petite annonce de location que vous mettrez. Vous devez faire en sorte que le bien que vous louez soit attrayant et reste agréable à vivre.

* Essayez de le louer en location saisonnière (de courte durée).

* Vous devez également essayer de chouchouter vos locataires. Je m’explique, essayez d’entretenir une relation de confiance. En effet, si votre locataire actuel ne vous embête pas trop et qu’il paie régulièrement son loyer. Essayez de le garder le plus longtemps possible. Vous pouvez lui proposer une baisse de loyer et une participation à internet par exemple, etc.

Et vous, avez-vous des stratégies pour garder un peu plus longtemps vos locataires ? Comment évitez-vous d’avoir des vacances locatives ?

Bien sûr, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous, à le partager, à vous inscrire sur le blog et sur la chaîne Youtube. Vous serez ainsi, certain de ne rien rater.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles