vivre sans travailler

Titre volontairement racoleur ou la réponse est OUI.

Effectivement, il est possible de vivre sans travailler (au sens ou tout le monde l’entend bien sûr, à savoir des journées métro-boulot-dodo). Et faire enfin ce que l’on aime. Car à partir du moment où on est passionné la notion de « travail » disparaît.

Après les crises successives on a tous besoin d’être rassurés et les revenus alternatifs existent car personnellement je ne connais personne qui soit devenu riche en ayant travaillé toute sa vie de manière « traditionnelle ». J’entends par là par le fait d’avoir été uniquement salarié.

Il faudra toutefois vous assurer un bon matelas de revenus complémentaires.

Voici certaines astuces que je pratique et que je recommande. Je pars du principe ou il est intéressant de multiplier les sources de revenus. Ainsi, si vous gagnez 100 € par ci, 50 € par là ou 20 € encore par là.

Tout additionné à la fin du moins, cela commence à faire des sommes assez intéressantes. Vous pourrez donc utiliser cela pour votre prochain budget vacances par exemple ou pour vous faire plaisir plus souvent. Bref il n’y a que des avantages à utiliser les bons plans.

Voici une liste non-exhaustive de méthodes qui vous permettront de vivre sans travailler :

Si vous le souhaitez je pourrais vous en ajouter encore et encore, j’en connais des tonnes. Si c’est le cas, n’hésitez pas à l’indiquer dans les commentaires.

Attention !!!! Surtout lisez bien l’article jusqu’à la fin car je vous offre un cadeau. Et pas n’importe quoi !!!!!!!!

 

  •  Investir en immobilier (c’est encore la meilleure façon et la plus rentable de « Vivre sans travailler »). L’immobilier permet de créer de la richesse (création de patrimoine et revenus récurrents) en assez peu de temps (6 mois par exemple). Soit en faisant de l’achat-revente, soit en louant un ou plusieurs biens de manière classique (meublé, en colocation, en courte durée ou en saisonnier).

De plus, cela permet de se constituer un patrimoine au fur et à mesure des années et cela sans payer d’impôt (mais ceci sera traité dans un autre sujet). Toutefois cette particularité est importante, car si vous ne payez pas d’impôt, l’argent ainsi économisé pourra servir, soit à acheter de nouveau, soit à rembourser en anticipé ses crédits).

 

J’étais avec un ami, ce week-end (à un séminaire). Il a appliqué à la lettre des conseils d’investissement immobilier appris par un de « nos » mentors. Il a vu, en l’espace de 2 ans, ses revenus locatifs passer de 0 à 5 000 € par mois.

Aparté : il est mon modèle. Même si, bien sûr, ce qu’il fait, je ne pourrais pas l’appliquer dans ma ville.

Car celle-ci offre moins de possibilités, je suis extrêmement admirative de tout le travail qu’il a accompli et des moyens qu’il s’est donné.  C’est la raison pour laquelle, le fait d’assister à des séminaires est un booste incroyable. Car toutes les personnes qui sont présentes ont un objectif commun. Apprendre comment investir dans l’immobilier et vivre mieux. Personne ne juge personne. Tout le monde est dans la même dynamique.

Également, des conseils et stratégies sont échangés. Personnellement j’adore assister à ce genre de séminaire. Car nous pouvons enfin discuter librement avec des personnes positives qui ont la même vision que nous et qui souhaitent également améliorer leur vie.

 

Pour ma part, je préfère investir en colocation. C’est ce qui, d’après moi, offre le plus d’avantages en immobilier car :

  1. On obtient une excellente rentabilité,
  2. Je ne souhaite pas me créer un second travail (petit clin d’œil à l’exploitation en courte durée :-))
  3. Les revenus mensuels sont quasiment identiques, une fois déduites les charges
  4. Il y a beaucoup moins de dégradations. Car il s’agit de leur lieu de vie. Les locataires en prennent donc soin.
  5. Il y a la possibilité d’obtenir une aide au logement donc division des risques.
  6. En plus de 10 ans d’exploitation en colocation, je n’ai eu aucun impayé, ni carence locative et j’ai des listes d’attentes.
  7. Pas besoin de dépenser de l’argent en assurance loyers impayés grâce à certaines astuces, résultats plus de 6000 € d’économisés en 10 ans.
  8. On est tranquille pendant plusieurs mois, le seul travail à faire est de bien choisir ses locataires grâce à certains critères et vérifier que les paiements ont bien été virés sur le compte. Franchement y a pire comme travail 🙂
  9. On se créer du patrimoine tout seul !!!!!
  10. Il n’y a pas ou peu de risques à investir en colocation (car ce sont vos locataires qui paient votre crédit, les risques sont donc divisés)
  11. Dans 100 % des cas des personnes que j’ai accompagné, elles ont pu obtenir leur prêt bancaire. Donc la peur la plus importante des apprentis investisseurs s’envolent.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à regarder ceci, je vous explique tout.

  •  Sous louer une pièce de son appartement ou de sa maison. Vous partez faire un stage ? Vous êtes propriétaire ? Sous-louez votre logement de temps de votre stage. Idem, vos enfants sont partis et la maison est devenue trop grande ? Relookez la chambre de vos enfants et arrondissez vos fins de mois en la louant. Ce principe est valable pour une place de parking, d’un garage ou d’une cave qui ne servent plus. (régime d’imposition location meublée). De nombreuses plateformes existent telles que AirBnB, Booking, Abritel proposent leur service. Vous mettez votre annonce en ligne et « attendez » que les demandent viennent.

Grace au site Airbnb, vous avez la possibilité de gagner 35 € sur votre 1ère reservation en cliquant sur ce lien. 

C’est vraiment top. C’est l’un des sites que j’utilise le plus lorsque je suis en déplacement. Alors vous aussi profitez en. Ainsi tout le monde est gagnant.

 

  •  Créer un blog à succès : les revenus récoltés seront de quelques euros à plusieurs milliers d’euros par mois. Si cette alternative vous intéresse, n’hésitez pas à vous balader sur internet, vous trouverez des formations reconnues telles que celles d’Olivier Roland, d’Aurelien Amacker  Si vous le souhaitez, vous pourrez me poser des questions, je vous recommanderais une personne de confiance avec qui j’ai l’habitude de travailler et qui pourrait vous aider à vous lancer dans le blogging.

 

  •  Panneaux publicitaires : si vous êtes propriétaire d’une maison, vous pouvez louer une partie du mur de votre maison. Après vous devrez choisir entre être rémunéré au mois (en fonction de la taille de l’agglomération et de la visibilité du panneau ou à l’année. Les revenus peuvent aller de 100 à 1500 euros par an.

 

  •  La publicité sur votre voiture : une équipe spécialisée s’occupe de décorer votre voiture avec des publicités actuelles. Vous n’avez pas à changer vos habitudes. Ainsi même en allant faire vos courses, vous gagnez de l’argent grâce à votre véhicule. Vous pouvez espérer percevoir de 40 à 500 euros par mois et cela en fonction de votre véhicule et de vos habitudes de circulation.

Les sites tels que :

 

  •  Vendre son électricité : la loi impose à EDF de racheter votre surplus d’électricité produit par éolienne ou panneaux solaires. Les tarifs : pour les éoliennes 0,32/kwh et pour les panneaux solaires 0,05 à 0,46 par kw supplémentaire.

 

  •  Louez vos objets : sacs à main, vêtements ou chaussures de grandes marques. Vous pourriez gagner de 0.10 cts à 150 € pour cela.

 

 

  •  Louez vos outils. Internet recèle de sites pour louer votre matériel.

Même principe que l’astuce précédente.

 

  •  Louez votre voiture lorsque vous ne vous en servez pas. Par exemple, louez-la pour 1 heure afin que votre voisine Mme Durand puisse aller faire ses courses. Une de mes cousines pratique très régulièrement cela. En effet, elle habite dans une grande ville et les moyens de transports sont présents. Elle ne possède pas de garage car elle n’en n’aurait pas forcément l’utilité. De ce fait, et quand elle a besoin de partir en vacances par exemple, d’aller visiter sa grand-mère le week end ou d’aller faire ses courses elle utilise ce système.

Ainsi les sites tels que :

Si vous êtes propriétaire votre voiture vous permettra de gagner de l’argent. Personnellement je recommande soit d’acheter une « voiture » spécialement pour utiliser ce genre de sites. Soit de mettre en location votre voiture qui a 4 ou 5 ans. Même si les sites sont très biens assurés et que vous vous protégez contre d’éventuels tracas, les utilisateurs n’auront peut être pas votre soin.

Si vous êtes utilisateur, ces sites vous permettront d’utiliser les avantages d’une voiture sans en avoir les inconvénients (assurance, entretien etc). Vous allez vraiment faire des économies substantielles.

 

  •  Tester des produits : les 100 % gratuits ou 1er achat remboursé vous connaissez ? Alors je vous garantis que tout cela marche. Car je l’ai fait parfois. Rien ne vaut une bonne préparation. Personnellement, j’allais sur le site Madstef. Puis ensuite vous allez faire vos courses normalement dans votre grande surfacer habituelle. Vous trouvez le produit porteur de l’offre en vérifiant que le code barre correspond bien. Là, lorsque vous passez en caisse, vous demandez une note par article remboursé (cette phase n’est pas évidente). Essayez d’y aller lorsqu’il n’y a personne en caisse pour éviter d’entendre les personnes râler. Puis une fois chez vous vous devez découper le code barre avec la mention 100 % remboursée ou 1er achat remboursé ou Satisfait ou Remboursé et envoyer le tout (en demandant le remboursement du timbre) à l’adresse indiquée sur le produit. Mon conseil est de vous mettre tout de suite à la tâche. Car « plus tard » vous ne le ferez plus.

Il faut faire attention cependant, c’est une activité qui prend énormément de temps. C’est la raison pour laquelle je ne l’adopte que pour les produits onéreux par exemple la lessive. Cela fait 7 ans que je n’ai pas « payé » ma lessive grâce à ce système. Pour vous donner un ordre d’idée les économies étaient de 400 euros environ par an.

 

  •  Profitez des parrainage des banques en ligne.

 

Et profitez, sans bouger de chez vous de commissions.

En fait, les banques que je vais vous citer proposent des parrainages très très intéressants. Clairement de plus en plus de choses se font sur internet. Les banques en ligne nous permettent vraiment de faire des économies par rapport à des banques « traditionnelles » physiques.

En fait, il y a un véritable petit « business » qui se fait autour des parrainages.

C’est la raison pour laquelle, souvent les banques en ligne limite le nombre de filleuls à 10 par mois.

 

Comment ça se passe.

Et bien, les banques en ligne vous propose des commissions (en général elles sont de l’ordre de 30 € pour vous et vont de 30 à 150 € pour votre filleul). Il lui suffit simplement d’ouvrir un compte bancaire et d’entrer votre code parrain pour que vous touchiez votre commission. C’est aussi simple que cela.

 

Ainsi les sites tels que :

Je suis marraine de confiance depuis plusieurs années maintenant.

Je vous propose de vous parrainer lors de votre ouverture d’un compte chez ING Direct.

Quelques jours après l’ouverture de votre compte, il sera crédité de 80 euros par ING Direct.

Si vous le souhaitez, je vous propose de partager avec vous 70€ des 150€ de ma prime parrain.

C’est à dire 80+70 = 150€ pour vous !

Comment procéder, il faudra simplement m’envoyer un email et me faire une copie écran de l’ouverture de votre compte. Une fois qu’il sera confirmé, je vous enverrais un virement de 70 € quelques jours après directement sur votre nouveau compte.

 

Attention l’offre de parrainage actuelle d’ING Direct est seulement entre le 4 octobre et le 14 novembre 2017 inclus !

(Voir le détail des différentes échéances dans le règlement)

L’ouverture de ce compte, ne vous occasionnera aucun frais, ni d’ouverture, ni de fermeture. En plus, la carte bleue MasterCard est gratuite.

 

 

Faites le calcul par vous même, admettons que vous parrainiez 10 personnes, que votre commission d’affiliation soit de 80 € (une fois une partie de la prime de parrain reversée à vos filleuls). Vous avez gagné 80 x 10 = 800 € en 1 mois en faisant techniquement 10 virements de moins de 3 minutes chrono.

Et la bonne nouvelle c’est que c’est faisable tous les mois.

Imaginez sur une année 800 x 12 => 9 600 € (sans aucune contrainte).

Et cela n’est donné qu’avec l’exemple d’ING.

Souvent et afin de promouvoir le parrainage, les primes données au parrain et au filleul sont très souvent importantes plutôt que si la personne ouvre son compte dans son coin.

Ainsi, avec cette formule de parrainage, vous gagnez beaucoup plus !!

Faites le calcul.

 

Ainsi, en multipliant ces astuces, qui sont cumulables, vous percevrez des revenus probablement supérieurs à votre salaire.

 

Voici également 2 bonus que je vous livre.

Vous l’avez compris dans le titre, le but est de vous créer des revenus alternatifs. Des revenus qui tombent chaque mois juste en ayant travaillé une seule fois ou même d’ailleurs sans travailler.

Depuis plusieurs mois en effet j’ai des business qui « tournent » tout seul.

Car j’ai choisir d’utiliser notamment internet pour me créer des revenus alternatifs.

Aujourd’hui, j’ai plus d’une dizaine de sources de revenus différentes qui me génèrent des centaines d’euros chaque mois en automatique.

Alors bien sur pour certaines la mise en place a pris un peu de temps mais globalement en moins d’un week-end vous pouvez commencer à gagner de l’argent.

 

Je vous explique quelques unes de mes stratégies business dans un « vrai » petit livre que je vous propose de recevoir chez vous.

En cliquant ici vous accéderez à la couverture => pas mal non ?

Afin que vous sachiez de quoi il s’agit, je vous propose de recevoir ce premier magazine, au format PDF directement en téléchargement pour 1 € seulement.

Sachant que la valeur de ce magazine, qui sort trimestriellement, est de 47 €.

Tous les autres numéros du magazine sont et seront envoyés par voie postale.

Pourquoi ? Tout simplement car je livre des idées de business inédites qui fonctionnent et que par soucis d’équités envers mes abonnés et lecteurs, je ne diffuse pas ces idées à grande échelle sur internet. Elles sont donc réservées à un cercle très restreint de personnes qui font leur business, tranquillement, de chez elles.

 

Pour tester ce magazine et avoir accès au 1er numéro exclusivement au format numérique => cliquez ici

Ca y est, vous craquez, vous aussi vous voulez savoir ce que les autres ne savent pas et recevoir le magazine chez vous => cliquez ici 🙂

 

N’oubliez pas !

Vous avez choisi de recevoir le magazine « Vivre sans travailler » au numéro

Je vous remercie de votre intérêt.

Pour vous permettre de le recevoir, il vous reste simplement à confirmer vos coordonnées afin que je puisse procéder à l’envoi par voie postale.

Alors à très vite.

Bien @micalement

Audrey 🙂

Par exemple essayez d’écrire quelque chose et de le publier sur Mac App Store ou sur Amazon.

Vous pouvez également, si vous êtes doué dans un domaine en particulier, faire des formations en ligne. Vous serez rémunéré au nombre de vues (par youtube) par exemple. Ou lorsque vous demanderez à vos inscrits de s’abonner à vos vidéos. Vous aurez ainsi des revenus récurrents.

Et vous ? Avez-vous comme objectif de vous arrêter également de travailler ? Si oui qu’est-ce qui vous en empêche ? Avez-vous déjà essayé ces méthodes ?

 

Bien sûr, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous, à le partager, à vous inscrire sur le blog, sur la chaîne Youtube ou à télécharger mon 1er livre qui s’intitule « Changez de vie grâce à l’immobilier ». Vous serez ainsi, certain de ne rien rater.


5 commentaires

Didier-Fabrice · octobre 6, 2014 à 9:22

Bonjour,

Il y a un point commun entre toutes ces activités : elles ont toutes un coté « entrepreneurial » plus ou moins poussé.

Je suis toutefois un peu enthousiaste que vous sur l’idée que s’agissant de passions la notion de travail disparaît. Je ne suis pas certain qu’on puisse parler de passion pour certaines activités en particulier la chasse aux produits remboursés.
De même chaque activité a ses petits cotés moins agréable. Ne serait-ce que la comptabilité au moins quand on est salarié notre gentil patron nous indique le montant qu’on doit déclaré 😉
Pour l’immobilier je n’éprouve aucun plaisir à faire des états des lieux ni à écouter un notaire blasé lire l’acte de vente (c’est comme les consignes de sécurité avant le décolage en avion la première fois on écoute attentivement mais la centième on se dit ferme-la et décole on attérira plus vite !)
Pour un blog on peut ne pas aimer franchement le coté monétisation ou écrire des commentaires dans le but de créer des BL (ce qui n’est pas franchement mon cas je fais souvent des commentaires longs comme des romans lol)

robin · novembre 22, 2015 à 10:58

Pour vivre sans travailler, le mieux c’est déjà de commencer par ne consommer que ce qui nous est vraiment indispensable. Là vous commencerez à voir que nous n’avons pas besoin de beaucoup d’argent pour vivre. Le travail c’est l’esclavage moderne; il est devenu utile à ceux qui tombent dans les leurres de la consommation débile.

Hermans · mars 16, 2016 à 9:02

Vous êtes parfaits merci!
De toute façon avec l’état, soit on l’entube, soit on se fait entuber!
Vous préférez quoi? Suivez votre instinct, et encore merci!

Pourquoi faut-il se constituer sa retraite ?! | Les revenus autrement · janvier 11, 2015 à 9:40

[…] Découvrez comment vous créer des revenus alternatifs […]

Devenir rentier en 10 étapes | Les revenus autrement · octobre 19, 2017 à 12:31

[…] l’un des articles qui a le plus de succès sur mon blog. Je l’ai intitulé « Vivre sans travailler en 11 points » je vous révèle certaines sources de revenus qui me rapportent plusieurs centaines d’euros et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour voir la page complète, inscrivez-vous

Créez votre compte en un clic (c'est 100% gratuit)

Vos données resteront confidentielles