Nous avons tous entendu parlé de la crise. Pour certains même nous avons l’impression qu’elle a toujours existé. Les années fastes telles que peuvent nous raconter nos parents ou grands parents nous semblent loin voire nous avons du mal à y croire.

Il est clair que la vie actuelle n’a rien à voir avec celle que l’on avait il y a quelques années. Tout va beaucoup plus vite. À tous les niveaux.

C’est la raison pour laquelle de plus en plus de jeunes qui entrent dans la vie active pensent à leurs futurs.

J’ai pu voir cela lors de séminaires auxquels j’ai participé. En effet, certains étudiants pensaient déjà à leurs prochains investissements et plus particulièrement à l’immobilier. Bon nombre d’entre eux pensent tout de suite acheter un appartement au lieu de le louer et cela même pendant leurs études.

Cela s’avère possible grâce notamment aux aides au logement attribuées. Ainsi, j’ai pu voir qu’une étudiante salariée (en contrat de professionnalisation) avait contracté un prêt de 30 000 euros auprès de son organisme bancaire. Elle avait des mensualités de 350 euros et une aide au logement de plus de 200 euros. Elle devait débourser pour son crédit uniquement la différence soit 150 euros. Je trouve que c’est vraiment très bien réfléchi.

Pourquoi et surtout quand est ce que j’ai pris conscience qu’il fallait se constituer une retraite ?

C’est assez récent en fait. Je lisais un article paru sur le site rue89. L’article racontait l’histoire d’une personne âgée de la soixantaine qui avait travaillé toute sa vie et qui parlait de sa future retraite qui devait se mettre en place 2 ans après. Elle racontait le choc qu’elle avait reçu en apprenant le montant qui lui serait versé. Je suis allé sur le site du gouvernement (http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/R3038.xhtml). Comme ça pour voir et j’y ai effectué une simulation. Bilan ? En travaillant toute ma vie de manière « traditionnelle » ? J’obtiendrais environ 950 euros. Autant vous dire que j’étais ravie.

Et encore ce n’est pas tout. Vous pourrez voir sur l’interview d’Alexandre (co-createur du blog constuire sa retraite : http://construire-sa-retraite.com/murs-de-boutique-construire-sa-retraite-invite-de-bfm-business/#more-1064) que les retraites vont même atteindre des sommets (c’est ironique). Elles seront d’environ 40 % de votre salaire actuel.

Toutefois, je suis, d’une certaine manière, assez contente d’avoir fait cette simulation. En effet, cela va me permettre de garder ma motivation pour me créer des revenus parallèles. Revenus qui vont pratiquement devenir obligatoires pour beaucoup d’entre nous. Ces revenus peuvent être constitués d’investissements immobiliers, de bourse ou autre.

Au niveau de mes projets. Je suis propriétaire de 2 appartements.

– un appartement que je loue (actuellement 400 €) et pour lequel j’ai une mensualité de crédit de 205 € ? Cet appartement s’autofinance intégralement et me permet de me générer du cash flow positif.

– un appartement que j’ai acheté cash en 2009. Qui ne me rapporte rien mais qui ne me coute rien non plus. C’est un viager sans rente. Je compte le mettre en vente prochainement (du moins j’y réfléchis).

À la suite de cette vente j’ai le projet d’acheter 1 voire 2 appartements de petites tailles (de 30 à 45 m²). Ils seront toujours destinés à être loués. Soit en location étudiante (comment bien choisir ses locataires : les étudiants) soit en location saisonnière.

Mon but est d’obtenir en loyers l’équivalent d’un salaire. Soit au minimum 1500 euros de revenus locatifs mensuels.

Et vous ? Quelles sont vos motivations ? Quels sont vos buts ? L’immobilier est-il un moyen de vous enrichir rapidement ? Ou plutôt de vous constituer un patrimoine pour assurer votre futur ?

Découvrez comment vous créer des revenus alternatifs

Bien sûr, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous, à le partager, à vous inscrire sur le blog et sur la chaîne Youtube. Vous serez ainsi, certain de ne rien rater.


8 commentaires

InvestMan · juillet 17, 2014 à 2:59

A mon avis, toute personne qui place son argent dans l’immobilier n’est pas dans une optique d’une plus-value one shot rapide, puis d’éclater cet argent dans des passifs… Une fois que les investissements immobiliers commencent, je pense que c’est fait dans une optique de constitution de patrimoine et de revenu passif à la fois.

Audrey · juillet 17, 2014 à 3:17

Bonjour Elyes

Merci pour ton commentaire.

Je suis tout à fait d’accord avec toi pour la constitution d’un patrimoine liée a l’immobilier. Malgré tout. Certains investisseurs génèrent énormément d’argent grâce à leur bons choix en immobilier. Il y a en effet plusieurs manières de générer de l’argent grâce a l’immobilier. Achat revente, location classique ou saisonnière etc.

Stephane · juillet 17, 2014 à 10:10

Bonjour Audrey,
c’est ma première intervention sur ton blog que je viens de découvrir, et que je trouve très agréable à lire.
Je n’ai pour l’instant fais aucun pas concret vers mon indépendance, mais j’y travail.
Une question qui me reviens fréquemment par ce que je ne trouve pas la réponse est ; quel peut être le statut de quelqu’un qui est indépendant financièrement. Je ne parle pas de quelqu’un qui veut amasser des millions et qui se retrouve à la tête d’un business, mais d’une personne qui veux vivre de ses rentes / loyers et s’occuper de sa famille. Comment est considéré cette personne pour la sécu par exemple ?

Merci et bonne continuation dans tes projets.

    Audrey · juillet 19, 2014 à 6:42

    Bonjour Stéphane,

    Il faut un début à tout :-).

    Concernant ta question. Une personne qui n’a pas une activité salariée « classique » sera considérée comme étant sans activité par rapport à la sécurité sociale.

    Après cela dépend de la situation. Une personne peut très bien cotiser elle même à la sécurité sociale. Je m’explique. Je connais une personne qui est rentière. C’est à dire qu’elle ne vit qu’avec l’argent que lui procure ses loyers. De ce fait, elle a donc décidé de cotiser elle même pour sa propre sécurité sociale.

    En espérant avoir répondu à tes interrogations.

    Merci pour les encouragements 🙂

    Audrey

Fabrice de Viager-rentable.com · juillet 18, 2014 à 3:35

Salut Audrey,

Très bon article d’anticipation 🙂

Je pense que tu es sur la bonne voie pour ton projet d’amélioration de ta retraite.
L’immobilier est un très bon support mais c’est vrai qu’il faut aussi diversifier les placements pour limiter les risques sur le long terme.

A bientôt,
Fabrice

Audrey · juillet 18, 2014 à 4:03

Bonjour Fabrice,

Je te remercie pour ton commentaire.

Je suis d’accord avec toi. Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Mais il est vrai que, pour moi, l’immobilier reste encore le plus solide et pour l’instant le moins aléatoire.

Toutefois, je pense bientôt me pencher sur la bourse mais je suis vraiment novice. Il va falloir que j’apprenne.

De quelle manière penses tu qu’il faille diversifier ses placements. Peux tu nous donner des exemples ?

Merci

Fabrice de Viager-rentable.com · juillet 18, 2014 à 4:36

J’aime bien la règle des 3 tiers :
– 1/3 sur des placements classiques (livret épargne, assurance-vie, PEE)
– 1/3 en investissement immobilier (classique ou SCPI)
– 1/3 en investissement plus risqué (bourse, viager)

A bientôt,

    Audrey · juillet 18, 2014 à 5:09

    C’est en effet une très bonne règle.

    J’ajouterais malheureusement un petit bémol sur le livret A car j’ai vu qu’il allait passer à 1 % à compter du 1er août prochain :-/.

    Heureusement qu’il existe les assurances vie, …

    Peux-tu nous expliquer la raison pour laquelle tu place le viager en « investissement plus risqué » ? Le considère-tu un peu comme un coup de poker ?

    J’ai l’impression que le viager devient de plus en plus populaire notamment en période de crise.

    A bientôt Fabrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Apprenez à gagner plus que votre salaire!

Laissez moi vous offrir gratuitement:
- Un extrait de mon guide sur les jeux radios
- Se constituer des revenus alternatifs (et vivre sans travailler)
- Calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Vos données resteront confidentielles